Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Un séisme d'une violence inouie frappera un jour le Canada

lundi, 8 juillet 2019 à 09:56 - Ces derniers jours, des centaines de petits tremblements de terre font vibrer la côte ouest du continent, du sud de l'île de Vancouver jusqu'en Californie. Une phase qui survient régulièrement et lors de laquelle le Big One, ce séisme d'une violence inouïe attendu par les experts, a plus de risques de se déclencher.


C’est aux alentours de 21 h 30, heure du Pacifique (00 h 30, heure de l’Est), qu'un tremblement de terre s’est fait ressentir dans l’archipel de Haida Gwaii qui compte environ 150 îles, habitées par 4 800 Canadiens.

L'épicentre du séisme, situé à une profondeur de 10 km, se trouve à 580 km de la ville de Vancouver où il s'est aussi fait sentir faiblement. Heureusement, l'événement n'a rien d'alarmant : aucun dommage ni blessé n'a été rapporté. Également, aucune alerte au tsunami ou aux glissements de terrain n'a été émise. Cela dit, sa vague sismique a voyagé drôlement rapidement : il aura fallu seulement sept minutes avant que la station sismique de Fordham, dans l'État de New York, ne la détecte. Elle se déplaçait donc à une vitesse de 10,5 km par seconde.

Un secteur très actif

Selon les experts, nous entrons jour après jour dans une phase de glissement lent des plaques tectoniques. Ce type d'événement survient en général tous les douze à quatorze mois, lorsqu'un longue et lente secousse presque imperceptible en surface ajoute de la pression sur la faille de Cascadia.

À cet endroit, deux plaques tectoniques se rencontrent sur près de 1000 km, de l'île de Vancouver jusqu'au nord de la Californie. La plaque océanique, moins dense, glisse sous la plaque continentale, créant une zone de subduction.

Dans les profondeurs terrestres, la plaque Juan de Fuca glisse vers l'est sous la plaque de l'Amérique du Nord (ce que l'on appelle la subduction).

JuandeFucasubduction

Les plaques sont verrouillées ensemble à certains endroits. À un moment donné, la pression exercée à ces endroits sera trop forte et les deux plaques se sépareront. Lorsque cela se produira, le nord-ouest du Pacifique subira un séisme de magnitude 9,0, le niveau le plus élevé de cette échelle.

Ces tremblements de terre apocalyptiques surviennent plus ou moins tous les 400 à 600 ans. « Les séismes de la zone de subduction de Cascadia sont les plus grands au monde », peut-on lire sur Pêches et Océans Canada.

Le dernier en date a eu lieu en janvier 1700. Il avait généré un tsunami qui a englouti plusieurs villages autochtones, en plus d'un immense séisme. L’événement fait d’ailleurs partie de la mémoire folklorique des Premières Nations de la côte ouest.

Aujourd'hui, un tel événement toucherait des dizaines de millions de personnes.

Pour suivre en temps réel les secousses sismiques au pays, rendez-vous ici.

---

À VOIR ÉGALEMENT : Le Canada issu de la collision de deux continents ?

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité