Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Saison des ouragans : une fin intense à l’horizon

jeudi, 21 octobre 2021 à 11:11 - La saison des ouragans a eu un départ canon, et il est très possible que sa conclusion ait une allure similaire. L’un des coupables serait l’arrivée de la Niña, qui aurait le potentiel d’alimenter des perturbations tardives.


Saison hyperactive

La saison 2021 dépasse déjà largement les moyennes d'une saison complète. On a connu le double des tempêtes nommées, en plus de deux ouragans supplémentaires. Celles-ci ont été également généralement puissantes. On a compté un plus grand nombre d’ouragans de catégorie 3 ou plus. L’an dernier est également digne de mention : en 2020, 23 tempêtes s’étaient formées, un record de tous les temps.

2021 VS SAISON MOYENNE

Ouragans en automne

Les perturbations tropicales continuent de faire partie du paysage en automne. Le pic de la saison se situe généralement entre la fin mai et le début juin. Octobre est également un mois propice à leur formation. Depuis le début du mois, toutefois, le cisaillement des vents est trop fort pour favoriser la formation des systèmes tropicaux. Le retour de la Niña pourrait permettre une résurgence de l’activité, puisqu’elle amène de l’eau chaude, faible cisaillement des vents et instabilité dans l’atmosphère.

LA NINA IMPACTS TYPIQUES

En 2020, Iota est née dans le bassin Atlantique à la mi-novembre et a touché terre en catégorie 4. Ce fut d’ailleurs la tempête la plus puissante de la saison. Bien que l’automne ne soit pas le pic d’activité tropicale, des perturbations très puissantes peuvent tout de même survenir.

IOTA 2020

À VOIR ÉGALEMENT : À VOIR : avant et après le passage d'Ida, en seulement 1 h !

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité