Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Saison des ouragans 2021 : une nouvelle étape franchie

dimanche, 12 septembre 2021 à 18:29 - Vendredi dernier marquait le paroxysme climatologique de la période des ouragans dans l’océan Atlantique. Toutefois, ce n’est pas parce que nous avons dépassé cette date que la saison va s’essouffler rapidement…


La tempête tropicale Nicholas vient d'être nommée dans le bassin atlantique, tout près des côtes du Mexique. Elle empruntera une trajectoire vers le nord, longeant les berges du golfe du Mexique avant d'aller toucher le Texas et la Louisiane, en début de semaine.

NICHOLAS 1

Des pluies diluviennes sont attendues, ce qui pourrait entraîner des inondations et des crues subites dans une région déjà malmenée par l'ouragan Ida, qui a ravagé la Louisiane il y a à peine quelques semaines. Certains secteurs pourraient effectivement obtenir près de 250 millimètres d'eau. Des ondes de tempête de plus d'un mètre sont aussi possibles.

NICHOLAS 2

Des vents violents sont également possibles, surtout près des côtes du Texas. Il est possible que Nicholas atteigne une intensité qui frôlerait celle d'un ouragan, puisqu'il pourrait continuer de gagner du galon s'il reste au-dessus de l'eau sur une plus longue période.

Nicholas est devenue la quatorzième tempête nommée à naître dans l'océan Atlantique depuis le début de la saison.

Une intensité impressionnante

Le 10 septembre est considéré dans le bassin atlantique comme étant le pic de la saison des ouragans.

ACTIVITÉ SAISON

Pour une saison complète, on observe en moyenne douze tempêtes tropicales nommées, cinq ouragans et trois ouragans majeurs. Or, bien que le nombre de systèmes dans l’océan Atlantique soit moindre cette année comparativement à l’année précédente, on peut dire que la saison 2021 est tout de même chargée.

image (14)

À pareille date en 2020, 19 tempêtes nommées s’étaient formées.

De plus, la présente saison des ouragans de l’Atlantique a déjà généré plus d’énergie cyclonique accumulée que 21 saisons complètes dans ce même bassin, et ce, en remontant jusqu’à 1966. Par ailleurs, alors que nous avons à peine dépassé la moitié de la saison, la saison a déjà environ 76,9 d’énergie cyclonique accumulé comparativement à une normale de plus ou moins 101.

D’autres ouragans majeurs à venir ?

Dernièrement, l’ouragan Larry, qui est maintenant au stade de tempête post-tropicale, a remonté la côte est pour frapper Terre-Neuve. Cela faisait onze ans qu’un ouragan n’avait pas touché l’île, le dernier étant Igor en 2010.

Avant d’arriver, Larry avait eu le temps de s’intensifier dans l’Atlantique pour atteindre la catégorie 3, et de devenir ainsi le troisième ouragan majeur. Fort heureusement, ce dernier est retombé à la catégorie 1 avant de traverser la province canadienne.

Or habituellement, la saison normale pour observer des ouragans aussi violents commence le 1er août et se termine le 1er octobre. Étant donné que la normale est déjà atteinte, plusieurs experts ont déjà avancé qu’un quatrième ouragan de catégorie 3 ou plus devrait se former d’ici octobre.

La situation sera donc à surveiller.

Crédit photo vignette : NASA


À VOIR ÉGALEMENT : EN IMAGES : Larry frappe Terre-Neuve

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité