Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Saison des ouragans 2021 : encore une année hyperactive

vendredi, 9 avril 2021 à 14:32 - Chaque année, l'Université du Colorado divulgue ses prévisions en vue de la saison des ouragans. Il semble que 2021 reprendra là où 2020 l'a laissée : une campagne hyperactive est prévue.


En bref :

  • Saison hyperactive en vue ;
  • Phénomène La Niña favorable aux ouragans ;
  • Plusieurs tempêtes pourraient toucher terre.

Saison hyperactive

L'année 2020 a été fertile en ce qui concerne les tempêtes tropicales. Plusieurs records ont été fracassés, notamment pour le nombre de tempêtes nommées et le nombre ayant touché terre aux États-Unis. La prochaine saison s'annonce aussi active alors que le nombre d'événements devrait être au-dessus de la moyenne.

atl-1

Changements climatiques

Depuis les années 1960, les scientifiques doivent constamment revoir la normale en ce qui concerne le nombre de tempêtes et le nombre d'ouragans. Le réchauffement du climat contribue à l'augmentation du nombre d'événements de décennie en décennie. Qui dit températures plus chaudes dit eaux plus chaudes.

ATL-2

Un contexte favorable

Plusieurs ingrédients sont nécessaires pour favoriser la formation de tempêtes tropicales. En premier lieu, l'eau doit être chaude. De plus, un faible cisaillement des vents est nécessaire. Plus l'atmosphère est instable, plus le contexte est propice à la naissance d'ouragans. Au coeur de la prochaine saison, un événement La Niña faible est probable. Un tel contexte serait particulièrement favorable à une saison très active. Autrement, la température de l'eau du Pacifique équatorial serait près de la normale (ENSO neutre).

atl-4

Selon les prévisions de l'Université du Colorado, les probabilités sont plus élevées cette année pour que des ouragans majeurs touchent terre. La côte est des États-Unis et les Caraïbes pourraient être frappées par de violentes tempêtes au cours de la saison, ce qui signifie que des tempêtes tropicales pourraient se rendre sur l'est du continent, donc à proximité du Québec. Les restes de ces perturbations pourraient entraîner une hausse des précipitations reçues. Les impacts pourraient être plus importants dans les provinces maritimes. En 2020, le golfe du Mexique, avec de l'eau très chaude, avait été particulièrement fertile en développement alors que plusieurs ouragans ont dévasté l'Amérique centrale.

atl-7

Noms choisis

La liste des noms des tempêtes a été établie comme suit. En 2021, aucune lettre de l'alphabet grec ne sera utilisée.

atl-8

La saison des ouragans s'amorce normalement le 1er juin. Toutefois, il n'est pas rare de voir des tempêtes prendre naissance en avril ou en mai. De l'eau particulièrement chaude pourrait donner lieu à la formation de dépressions tropicales précoces encore cette année.

atl-9


À VOIR ÉGALEMENT : Éclipse solaire total au Québec

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité