Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Un facteur va déterminer le sort de la relâche

mardi, 23 février 2021 à 20:24 - Une semaine de relâche sans action, on a rarement vu ce scénario météo au Québec. La province pourrait recevoir beaucoup de précipitations au cours de cette période. Selon les prévisions actuelles, des systèmes costauds sont en développement, mais deux scénarios sont possibles en ce qui concerne les précipitations. Un facteur sera déterminant pour le sort de la relâche.


En bref:

  • Configuration atmosphérique favorable aux tempêtes ;
  • Énergie disponible en vue ;
  • Potentiel de neige et de pluie.

Un contexte favorable

Encore cette année, il faudra oublier l'idée d'une semaine de relâche tranquille. À tout le moins, en ce qui concerne la météo. Cette période de congé s'annonce très perturbée selon les dernières prévisions. Les vents en haute altitude pointent en direction du Québec. Cela signifie que le corridor des dépressions en provenance du sud des États-Unis, de même que celles qui pourraient se développer le long de la côte fonceront vers la Belle Province. La trajectoire de ces systèmes pourrait déterminer le sort de la relâche : une semaine pluvieuse ou neigeuse.

LT3 (1)

Un ingrédient important

Un contraste de masses d'air constitue un ingrédient essentiel pour soulever l'énergie. Il n'en faudra pas plus pour que le Québec reçoive la visite de plusieurs systèmes au cours de la relâche. C'est précisément cette combinaison du courant-jet et de lutte entre de l'air froid et de l'air plus chaud qui devient explosive. Ce scénario semble tout à fait plausible pour la relâche de cette année.

LT1 (2)

Un départ fulgurant

Dès le premier week-end de la relâche, les modèles montrent un premier système qui s'organise. Si la trajectoire de cette dépression la mène plus au nord, cela permet à de l'air plus doux de remonter. Qui dit plus chaud dit pluie ou mélange de précipitations.

LT SYST 1

Le pire scénario

Si la trajectoire des systèmes les dirigeait davantage au nord, la semaine de congé serait gâchée. Le tapis neigeux pourrait écoper dans l'extrême sud du Québec si la pluie devenait la principale forme de précipitations.

LT4 (1)


À VOIR ÉGALEMENT: Gare aux infiltrations d'eau

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité