Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Autant de CO2 en ce moment qu'il y a 3 millions d'années.

vendredi, 24 mai 2019 à 13:01 - Une telle concentration de CO2 aura un impact sur la santé de notre planète. La dernière fois qu'il y a eu autant de CO2 dans l'atmosphère, le niveau des océans était 15 à 20 mètres plus élevé. Ce n'est pas encore le cas, mais si on ne fait rien, c'est ce qui nous attend.

Record de CO2 : du jamais vu en 3 millions d’années

Au début du mois de mai, la station d’observation de l’observatoire de Mauna Loa à Hawaï a enregistré une concentration record de CO2 dans l’atmosphère terrestre, soit un peu plus de 415 ppm (parties par million). Cette concentration n’avait pas été atteinte depuis trois millions d’années. L’analyse de carottes de glace extraites de la calotte de l’Antarctique nous a révélé que la dernière fois où les concentrations étaient si élevées était lors du Pliocène, époque où les baleines se sont diversifiées et où les tigres à dents de sabre et les mammouths sont apparus. Les températures terrestres étaient alors trois à quatre degrés supérieurs à celles d’aujourd’hui et le niveau des océans était de 15 à 20 mètres plus élevé. Ces analyses indiquent également qu’il y avait des arbres qui poussaient en Antarctique.

Le pire reste à venir

En se basant sur les concentrations de CO2, les glaciologues prédisent que le niveau des océans va monter de 50 cm à un mètre d’ici la fin du siècle. Ces chiffres ne semblent pas aussi alarmants que ceux d’il y a trois millions d’années, mais la fonte des grands glaciers ne va pas s’arrêter à la fin du siècle. Elle va se poursuivre par la suite jusqu’à ce que la Terre ressemble à nouveau à ce qu’elle était pendant le Pliocène. La dernière fois qu’il y avait autant de CO2 dans l’atmosphère, il avait été absorbé par les plantes, les arbres et les animaux. À leur mort, il avait été enterré avec eux, enfoui au fil des millénaires dans les profondeurs du sol, créant ainsi le pétrole. Depuis le début de l’ère industrielle, nous ne faisons que le déterrer et le renvoyer dans l’atmosphère.

La solution : agir rapidement

Les chercheurs estiment que le CO2 présent pendant le Pliocène avait mis des millions d’années à s’accumuler. La concentration que nous connaissons aujourd’hui n’a pris qu’un siècle et demi à rejoindre les niveaux du Pliocène. Toujours selon les scientifiques, il faut couper nos émissions de CO2 de moitié d’ici 2030 si on veut atteindre les objectifs fixés par les Accords de Paris, c’est-à-dire une hausse maximum de la température moyenne globale de 15 °C. Sinon, tous s’entendent pour dire que notre mode de vie va radicalement changer.

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité