Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Rapport annuel sur la foudre : ces endroits plus touchés que d'autres

lundi, 20 janvier 2020 à 16:14 - Le rapport annuel sur la foudre, produit par la société finlandaise Vaisala, vient tout juste de paraître. Celui-ci dévoile entre autres les parties du monde les plus fréquemment touchées par la foudre. Au Canada, ce sont les Prairies canadiennes qui sont les plus affectées par ces événements.


Les épisodes de foudre à l'échelle mondiale sont très nombreux. En 2019, 2,35 milliards d'événements ont été enregistrés aux quatre coins du globe. L'État américain le plus fréquemment touché par kilomètre carré est la Floride, et ce, malgré un déficit de 7 % par rapport à 2018.

Cette année a également été plus active que sa prédécesseure pour nos voisins du Sud, alors qu'un total de 223 millions d'événements a été répertorié, soit huit millions de plus que l'année précédente.

L'État du Texas représente la région américaine la plus électrocutée avec plus de 47 millions d'impacts de foudre en 2019. Ce phénomène est dû à plusieurs facteurs : sa latitude, l'humidité relative ainsi que sa proximité avec le golfe du Mexique.

À l'échelle mondiale, un grand total de 2 353 476 704 événements (!) ont été dénombrés, et ce, seulement en 2019.

vaisala

Crédits : Vaisala

Dans l'allée des tornades

Bon nombre des autres secteurs qui sont souvent touchés par la foudre se retrouvent également dans l'allée des tornades. D’après les données de la NOAA, l'année 2019 a compté un nombre de tornades supérieur à la normale. Le Texas, le Missouri, le Kansas ainsi que l'Oklahoma ont eu droit à davantage de tornades; il n'est donc pas étonnant qu’ils figurent parmi les plus foudroyés.

Ailleurs dans le monde

C’est sous les tropiques et dans les régions subtropicales que l’on enregistre le plus de foudre. On peut également constater qu’il y a beaucoup plus d’éclairs sur terre que sur la mer puisque les terres se réchauffent plus vite que les mers, favorisant ainsi le processus convectif.

L’Afrique est le continent qui enregistre le plus de foudre. Cette réalité est occasionnée par plusieurs facteurs tels que la topographie. Lorsque l’air chaud de l’océan Atlantique entre en collision avec les montagnes de l’Afrique centrale, la formation d’orages est favorisée. Le Congo est d’ailleurs le deuxième État au monde le plus foudroyé.

Les conditions tropicales telles que la grande présence d’humidité ou encore les convergences des brises de mer et de terre l’après-midi et surtout en été font du nord de l’Australie ou encore l'Indonésie des points chauds pour la formation d’orages.

vaisala2

Source : Vaisala

Fréquence selon le positionnement géographique

Selon une étude, les zones urbaines sont plus à risque d'être touchées par la foudre que les régions rurales de même superficie. Les recherches se sont penchées aux amorces de tempêtes qui se sont produites entre 1997 et 2013 et ont permis de démontrer qu'il y a une fréquence significativement plus élevée dans les zones densément peuplées. Ces perturbations sont plus enclines à toucher ces zones durant les mois où les températures sont plus chaudes, comme en juillet et août.

Le rapport est disponible en ligne à cette adresse.

À VOIR ÉGALEMENT : Une voiture frappée deux fois par la foudre !

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité