Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Quand l'hiver est doux au Québec, voici le résultat

jeudi, 26 novembre 2020 à 20:11 - On parle souvent d'un hiver froid, neigeux, pluvieux. Qu'en est-il d'un hiver doux ? Il y a quelques faits remarquables qui caractérisent une saison douce au Québec. Analyse.


En bref, un hiver doux :

  • Compte plus de jours au-dessus de 0 °C;
  • Compte plus de bascules de températures;
  • Compte plus de précipitations;
  • Compte plus de jours sombres.

En moyenne, dans le sud du Québec, un hiver compte 30 jours avec un maximum au-dessus du point de congélation. Lorsque l’on parle de l’hiver, il s’agit de la saison météorologique qui s’étend du 1er décembre au 28 février. Lors de la dernière décennie, la grande région de Montréal a enregistré une moyenne de 43 jours avec une température diurne de plus de 0 °C. 2016 fut l’un des plus doux avec 52 jours.


Ne manquez pas la diffusion de l'Aperçu de l’hiver le lundi 30 novembre, dès 6 h. De plus, nos experts répondront à toutes vos questions sur l'hiver à venir EN DIRECT sur Facebook, dès 15 h.


Bascules

Les hivers doux donnent également lieu à des bascules de températures. En moyenne, le Québec en compte un total de 27 de décembre à mars. En 2016, une autre marque digne de mention a été enregistrée : 40 bascules ! Cela signifie que ces trimestres dominés par la douceur présentent beaucoup de variations en ce qui concerne les températures.

Grands froids

Évidemment, on s’en doute un peu, un hiver marqué par la douceur compte moins de vagues de froid. Une telle séquence est caractérisée par trois journées consécutives avec un minimum compris entre -20 °C et -30 °C. Au cours de ces saisons anormalement douces, on a relevé en moyenne 1,4 vague de froid par rapport à une moyenne de 2,8 par hiver. En ce qui concerne les journées froides, lors des vingt dernières années, les saisons douces en ont compté en moyenne 3,6. À titre de comparaison, au cours des trente années entre 1981 et 2010, le Québec en a enregistré 14, en moyenne.

Pluie, verglas et neige

La pluie verglaçante est un phénomène météo normal au Québec en hiver. Des conditions particulières sont nécessaires pour obtenir ce type de précipitations. Depuis 2010, on compte cinq années où il y a eu plus de jours avec du verglas lors d’un hiver doux. Notons que le seul épisode de verglas catastrophique est survenu en 1998. En ce qui concerne la neige, on compte la moitié des hivers doux avec plus de neige que la normale, 57 % avec plus de tempêtes et 86 % avec plus de pluie.

Annotation 2020-11-24 163401

Jours sombres

Un phénomène remarquable se produit lors des hivers doux : le début de la saison est marqué par une absence de soleil. Un de ceux-là s’est particulièrement démarqué : 2016. De fait, cet hiver s’est distingué par ses absences de froid, de neige et de lumière. Très peu de belles journées ont été observées entre décembre et mars : il s’agit d’un des plus sombres que le Québec a vécus.


À VOIR ÉGALEMENT : Autopsie de la crise du verglas au Québec

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité