Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

2019 au Québec : une année aux extrêmes frappants

jeudi, 19 décembre 2019 à 20:51 - Tandis que 2019 se termine, des épisodes de météo extrêmes ont frappé l’année : tempêtes de neige, froid glacial, inondations, vagues de chaleur, tornades, pluies diluviennes... Réjean Ouimet, expert météorologue à MétéoMédia, a retenu trois événements impressionnants.

La tempête de neige la plus froide en 100 ans

Au tout début de l’année, du 17 au 22 janvier, le Québec connaît sa plus longue et sa plus froide vague de froid de l’hiver. « Et alors que le froid est supposé, selon les idées reçues, nous protéger des tempêtes de neige, ce ne fut pas le cas », commence Réjean Ouimet, expert météorologue à MétéoMédia.

En effet, le thermomètre est descendu jusqu’à -45,8 °C le 20 janvier à l’aéroport Rivière Bonnard, dans la ville de Mont-Valin, à 250 kilomètres au nord de la ville de Saguenay. Ailleurs, il a fait -39,7 °C à Val-d’Or le 19 janvier, -37,1 °C à Sept-Îles le 20 janvier, et -23,1 °C à Montréal le 22 janvier. Avec un mercure aussi bas, les ressentis ont facilement atteint les -50 dans le nord du Québec.


EN IMAGES : VOICI CE QUE CELA DONNAIT SUR LES ROUTES LE 20 JANVIER 2019


Le plus étonnant c’est que les quantités de neige furent vraiment importantes, pour un mercure aussi bas : 20 à 55 centimètres de neige sont tombés au Québec. Les sorties de route se sont comptées par centaines, l’entretien des routes fut très difficile, et de nombreux vols ont été annulés. Malheureusement, deux personnes ont perdu la vie, dont une par hypothermie.

La plus longue vague de chaleur s’achève sur une tornade

Lors de la dernière semaine des vacances de la construction, soit du 25 au 31 juillet, les températures sont montées jusqu’à 30 °C, et avec le facteur humidex, les ressentis étaient de 40.

Comme c’est généralement le cas, après une importante vague de chaleur, les épisodes d’orages sont violents. « Et cette année n’a pas fait exception à la règle », rappelle M. Ouimet, puisqu’une tornade EF-1, avec des vents estimés à 175 km/h, a balayé la communauté de Lac-aux-Sables. Une roulotte a été projetée à six mètres du sol et quatorze autres ont été détruites. Par chance, aucune perte de vie n’a été rapportée.


EN IMAGES : REVOYEZ NOTRE REPORTAGE SUR LA TORNADE DE LAC-AUX-SABLES


Monstrueuse tempête pour l’Halloween

Tandis qu’une tempête automnale allait frapper le Québec du 30 octobre au 1er novembre 2019, plusieurs municipalités ont décidé de reculer la quête des bonbons d’une journée, traditionnellement faite le 31 octobre.

60 à 90 mm de pluie se sont abattus sur le sud du Québec le soir de l’Halloween, confirmant le record du mois d’octobre le plus pluvieux à Montréal. L’accumulation de pluie la plus importante a été dans la ville de Stratford, dans les Cantons-de-l’Est, tandis que 109 mm de pluie ont été enregistrés.


UN MOIS D'OCTOBRE RECORD : RETROUVEZ LE BILAN DE RÉJEAN OUIMET


Le 1er novembre, ce sont les vents qui ont fait des ravages : ils ont soufflé très fort, parfois à plus de 100 km/h, pendant onze heures. Un million de clients ont été privés d’électricité pendant plusieurs jours. La rafale la plus forte enregistrée à Montréal était de 105 km/h.

Selon Catastrophe Indices and Quantification Inc., la tempête a causé des dommages estimés à plus de 250 millions de dollars à l’échelle du Canada, avec la majorité des dégâts enregistrés au Québec, estimés à 189 millions de dollars.

À VOIR ÉGALEMENT : Trois tempêtes majeures ont marqué cette année

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité