Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Que savez-vous sur le généreux barbu ?

jeudi, 23 décembre 2021 à 07:30 - Dehors, il fait nuit. Une petite neige tombe au ralenti. J’ai 6 ans. Je suis au sous-sol, en pyjama. Toute ma famille est là. L’ambiance est festive. Ça sent Noël. Tout à coup, la porte d’entrée s’ouvre. Je sursaute, je me retourne et j’entends : « Ho ! Ho ! Ho ! les enfants. » Le père Noël venait d'arriver.

Mais le père Noël n’a pas toujours été ventru, joufflu et habillé de rouge et de blanc. Hé non ! Disons qu’il a beaucoup changé depuis ses débuts. Et il y en aurait plus qu’un. Je m’explique.

Saint-Nicolas

Commençons par le vrai de vrai, Saint-Nicolas. Il aurait été évêque de la ville de Myre, située dans l’actuelle Turquie. Très riche et très généreux, il voulait gâter les enfants défavorisés le jour de son anniversaire le 6 décembre. Alors il passait de porte en porte, à dos d’âne, pour distribuer des cadeaux. Il serait devenu, autour de l’an 1200, le saint patron des enfants.

Pierre Lenoir

Il existe un autre père Noël qui est tout le contraire de Saint-Nicolas. Son nom, Pierre Lenoir. Celui-ci est un père Noël sombre. Il est habillé en noir, sa barbe est noire avec des reflets bleutés et il ressemble étrangement à Barbe Bleue. En France, on l'appelle le père Fouettard. La légende raconte que Pierre Lenoir suivait Saint-Nicolas et qu’il mettait dans les bas de Noël des morceaux de charbon, des oignons ou même des patates. C’était sa façon à lui de punir les enfants qui n’avaient pas été sages.

En Autriche et en Croatie, on parle du Krampus. Du méchant père Noël. Il ressemblerait à une bête, mi-chèvre, mi-démon, qui punissait les enfants en les mettant dans un sac et en les emportant avec lui en enfer.

Sinterklaas

Quand, en février 1625, les Hollandais fondent la Nouvelle-Amsterdam (aujourd'hui New York), ils amènent Saint-Nicolas dans leurs valises. Eux, l'appelaient Sinterklaas. Et à force de parler de Sinterklass dans les journaux de l’époque, le nom s’est déformé pour devenir Santa Claus.

Évolution

1822

Dans un poème écrit par Clement Clarke Moore, intitulé La nuit avant Noël (The Night Before Christmas), Saint-Nicolas est devenu un homme joyeux et dodu assis dans un traîneau tiré par des rennes.

Entre 1862 et 1886

Le caricaturiste et illustrateur Thomas Nast, dessine pour le magazine Harper’s Weekly, un gros barbu souriant et habillé en rouge.

1931

C’est justement le personnage de M. Nast qui va inspirer la multinationale Coca-Cola à créer le père Noël que l’on connaît aujourd’hui. Grâce au génie du dessinateur Haddon Sundblom, il est devenu le sympathique barbu habillé aux couleurs de la marque, en rouge et en blanc.

1939

L’âne de Saint-Nicolas est définitivement remplacé par Rodolphe le renne au nez rouge.

NORAD

Au pôle Nord, là où habite le père Noël, il existe également une base militaire, le NORAD (North American Air Defense Agreement). Son rôle est d’assurer une défense aérospatiale.

Le soir du 24 décembre, le NORAD surveillera le père Noël ! On pourra le suivre facilement durant sa distribution de cadeaux. Vous n’aurez qu’à cliquer ici.

Et n’oubliez pas le verre de lait et les biscuits !

À VOIR ÉGALEMENT : Chaque année, il est le roi du salon !

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité