Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Quatre nouvelles tornades confirmées en même temps

vendredi, 19 août 2022 à 12:30 - Un récent rapport du Northern Tornadoes Project indique que quatre tornades ont bien eu lieu en Abitibi-Témiscamingue.


Jusqu’à tout récemment, la saison québécoise des tornades avait été relativement calme, si l’on compare avec celle de l’année dernière. Or, les experts du Northern Tornadoes Project viennent tout juste de confirmer que quatre nouvelles tornades ont bel et bien balayé l’ouest du Québec.

Chronologie des événements

L’après-midi du 20 juillet, une ligne orageuse fait son entrée en Abitibi-Témiscamingue après avoir semé la pagaille en Ontario. Chez la province voisine, elle génère d’ailleurs une tornade de force EF-2 à Lac Kalaco.

Alors que la journée tire à sa fin, tout porte à croire que les orages prévus au Québec devraient être modérés, avec un risque de grêlons et possiblement de rotation. Or, dès 16 h 55, une première tornade se forme au lac aux Deux Îles. De type EF-1, elle arbore des vents pouvant aller jusqu’à 145 km/h par moments. Presque deux heures plus tard, au sud-ouest du Québec, une tornade EF-2 se crée au lac Plantin.

CORR TORNADE1

Avec le soleil qui se couche et l’énergie convective qui diminue, on aurait pu croire que c’en était fini des tornades pour la journée. Mais surprise ! À 21 h 30 et 21 h 40, deux tornades frappent respectivement le lac Pedro et le lac Landerneau, dans le sud-ouest de la province. Fort heureusement, pour ces quatre événements distincts, aucun blessé ou de dommages importants n’ont été rapportés.Avec la journée du 20 juillet, le total des tornades est donc de huit, ce qui est au-delà de la moyenne annuelle québécoise. TORNADE2

Augmentation du nombre, mais…

Au cours des cinq dernières années, la province a vu augmenter le nombre de ces phénomènes. Si la météo en est bien évidemment responsable, l’emploi de meilleurs outils de détection y est aussi pour quelque chose.

TORNADE3

En effet, le Northern Tornadoes Project utilise depuis quelques années l’imagerie satellitaire pour détecter les tornades. Alors qu’autrefois, celles se déroulant en régions éloignées passaient sous le radar, il en est autrement aujourd’hui.

TORNADE5

Déjà finie la saison?

Normalement, la majorité des tornades, qui ont lieu en sol québécois, se manifestent l’été. Mais, il est toujours possible d’en observer en septembre et même jusqu’en novembre! Il se peut donc que le bilan actuel ne soit que provisoire, si jamais des journées chaudes permettaient de générer de l’énergie convective.


À VOIR ÉGALEMENT : Des orages d'une rare violence martèlent l'Europe

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité