Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Une situation jamais vue auparavant pourrait se produire cet été

lundi, 7 juin 2021 à 15:43 - Une situation unique, qui ne s’est pas produite depuis 80 ans, pourrait se concrétiser cet été : on pourrait connaître quatre étés chauds consécutifs. Pour ce faire, il suffirait que les températures moyennes surpassent la moyenne de 0,5 °C lors des trois mois d’été.


Si cette réalité prend vie, cela marquerait le quatrième été consécutif marqué par la chaleur depuis 2018. Une telle situation n’a pas été observée dans les dernières décennies : des séquences de trois étés chauds ont été plus souvent comptabilisées. On peut mentionner entre autres les étés 2001 à 2003 ainsi que 2010 et 2012, qui avaient rimé avec mercure élevé.

exrej563c (1)

RÉGIONS GAGNANTES

Dans les dernières années au Québec, plusieurs régions ont été gagnantes, au chapitre de la chaleur. L’été 2018 a été particulièrement chaud : la métropole a connu 20 jours avec des températures égales ou supérieures à 30 °C, alors que la moyenne est de 17. La province connaît en général dix poussées de chaleur lors de la saison estivale, en plus de 3,7 canicules. Rappelons qu’une poussée de chaleur est caractérisée par des températures au-dessus des normales de saison pendant plusieurs jours.

exrej563b

CHALEUR HISTORIQUE

En 1955, la métropole a enregistré 33 fois des températures de 30 °C, un nombre bien au-delà des normales saisonnières. « C’est l’un des étés les plus chauds jamais enregistrés dans plusieurs régions du Québec et qui semble indélogeable à ce jour », indique Réjean Ouimet. Ce même été, 40 journées à 30 °C et plus ont été enregistrées en Outaouais. C’est d’ailleurs à Gatineau que l’on note, en général, le plus de canicules.

À VOIR ÉGALEMENT : Aperçu de juin : il promet de belles choses

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité