Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Quand la météo influence le taux de plomb dans l’eau

jeudi, 9 janvier 2020 à 09:42 - Saviez-vous que la météo influence le niveau de plomb dans l’eau ? Le taux de plomb fluctue en fonction des saisons.

À quelle saison y a-t-il plus de plomb dans l’eau ?

C’est durant l’été que les taux de plomb dans l’eau potable sont les plus élevés. La chaleur favorise la corrosion des tuyaux.

« Quand l’eau est très chaude, elle va contenir plus d’oxygène et va être plus à même d’oxyder des métaux comme le plomb. Donc, normalement l’été, où les températures du robinet vont être autour de 15 à 20 degrés, il va y avoir plus de plomb dans l’eau, tandis qu’en hiver, où les températures sont autour de 5 degrés, il y a beaucoup moins de plomb », explique Léo Lysandre Tremblay, directeur général de Saines Eaux.

La présence de particules de plomb peut alors jusqu’à doubler durant l’été.

Ce sont surtout les maisons construites dans les années 60 et 70 qui renferment des tuyaux de plomb.

La Ville de Montréal a récemment décidé de s’attaquer à l’enjeu sanitaire après que des taux alarmants de plomb eurent été détectés dans de nombreux logements et bâtiments publics, tels que des écoles.

Environ 50 00 entrées de service en plomb doivent être remplacées. La Ville assumera les coûts de remplacement de la portion de l’entrée de service dont elle est responsable.

Quel taux de plomb dans l’eau est sécuritaire?

Santé Canada fixe une limite de cinq microgrammes par litre. Le Québec, qui pour l’instant tolère une limite de dix microgrammes par litre, compte se conformer prochainement à cette nouvelle norme fédérale.

Filtrer son eau est crucial dans les logements ciblés. En l’absence de filtre, il est recommandé de laisser couler l’eau pendant au moins cinq minutes.

« Les premières 30 secondes, ce n’est pas de l’eau où il y a beaucoup de plomb. Par contre, par la suite, le début de l’eau qui est plus froide, c’est de l’eau qui vient de l’extérieur, donc de l’entrée de service. C’est de l’eau qui a stagné assez longtemps, parfois pendant plusieurs heures, ou même des journées. Cette eau est la plus contaminée au plomb », souligne Léo Lysandre Tremblay.

Le plomb est particulièrement nocif pour les jeunes enfants et les femmes enceintes.

Plusieurs études démontrent que le neurotoxique peut notamment nuire au développement du cerveau.

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité