Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Une ville rasée par une tornade d’une puissance rare

vendredi, 24 mai 2019 à 08:27 - Le centre des États-Unis est plongé en plein dans une série de dépressions extrêmement instables ces derniers jours. Rien que dans la journée de mercredi, au moins sept personnes ont été tuées par des tornades. Images et explications ici.


Depuis le 16 mai, on dénombre 236 rapports d'observations de tornades aux États-Unis, et 402 avertissements de tornades. C’est le vendredi 17 mai qui a été la journée la plus active avec 52 rapports enregistrés à travers le pays.

image (5)

Anne-Sophie Colombani, vidéaste-météorologue à MétéoMédia, annonce que les chiffres sont bien au-dessus de la moyenne pour cette période. Elle nous explique la situation ci-dessous.

Une tornade plus large que haute

Le Missouri a été très sévèrement touché au cours de la nuit de mercredi à jeudi. Une rare tornade de catégorie EF-3 (seuls 5 % de ces phénomènes atteignent ou dépassent une telle puissance), a traversé la capitale Jefferson City et tué au moins sept personnes dans la région. Elle a été ressentie « comme un tremblement de terre », selon les mots d'une résidente au micro de CNN. Le tube était plus épais que haut, et a envoyé des débris à près de 4 000 mètres d'altitude, selon le Service météorologique national. Les dégâts sont considérables.

Écoutez le reportage de nos collègues de The Weather Network (en anglais) ci-dessous.

Ailleurs dans l'allée des tornades américaine, grosse grêle (jusqu'à 12 cm de diamètre), rafales violentes et inondations liées aux énormes quantités d'eau tombées au cours d'orages causent des dégâts considérables, à l'image de cette maison emportée par les flots en Oklahoma.

Pour aller plus loin : L'allée des tornades : pouponnières des temps violents

Le chaos météorologique se prolonge

Avec une chaleur plus intense que d'habitude dans le sud des États-Unis et un anticyclone fort dans la même zone, le dôme d'air frais est bloqué dans le nord-est (dont au Québec). Ce contraste de températures est idéal pour la formation d'orages violents; il persistera dans le centre américain au moins jusqu'à la fin mai ce qui annonce de nouveaux orages dévastateurs. Une fois de plus, le Missouri, le Texas, l'Oklahoma et jusqu'à l'Illinois seront les zones les plus menacées. Le système qui a engendré l'immense tornade chez nos voisins du Sud s’approche quant à lui du Québec. Il devrait affecter la province jeudi et pourrait laisser jusqu'à 50 mm localement, ainsi que des risques d'orages.

Pour la prévision complète de la semaine, rendez-vous ici.


VOUS AIMEREZ ÉGALEMENT : Andrea est la première tempête de l’année dans l’Atlantique

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité