Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Perséides : la pleine lune volera le spectacle

mardi, 9 août 2022 à 09:32 - La dernière superlune de 2022 illuminera la nuit du 11 au 12 août. Cependant, elle aura un impact sur l'observation des Perséides...


En fait, elle n'atteindra pas tout à fait le stade de superlune, puisque 24 heures s'écouleront entre la pleine lune et le périgée (soit le moment où l'astre est le plus près de la Terre). Malgré tout, elle paraîtra plus grosse et plus brillante que d'habitude. C'est d'ailleurs la dernière fois de l'année où un tel phénomène sera observable.

La lune se lèvera vers 20 h 31, le soir du 11 août, et se couchera vers 6 h 07 le lendemain matin.

L'astre éclipsera les Perséides

Mauvaise nouvelle : l'astre devrait gêner l'observation des Perséides. Cette pluie d'étoiles filantes est l'une des plus fructueuses de l'année, avec une visibilité de 60 météores à l'heure dans les meilleures conditions. Elle atteint d'ailleurs son paroxysme dans la nuit du 12 au 13 août. La luminosité de la lune presque pleine devrait éclipser les étoiles filantes les plus timides, agissant comme une pollution lumineuse naturelle impossible à éviter.

Malgré tout, les Perséides sont généralement très nombreuses, ce qui pourrait tout de même garantir un bon spectacle. Le meilleur moment pour les admirer sera peu avant l'aube.

La lune rouge et autres surnoms

Notre satellite pourrait même paraître rougeâtre. On surnomme la pleine lune du mois d'août la lune rouge en raison de l'accumulation d'humidité dans l'atmosphère. Habituellement, cette période concorde aussi avec des conditions météo stables et est marquée par du temps anticyclonique. Ainsi, davantage de particules sont en suspension dans l'air, réduisant sa transparence. Voilà pourquoi la lune est teintée de rouge en août, surtout au lever et au coucher.

Cela dit, celle d'août porte traditionnellement plusieurs noms, comme la lune de l'esturgeon. À l’époque, les peuples autochtones, qui pêchaient pour leur survie, capturaient cette espèce de poisson en grand nombre dans les Grands Lacs à cette période de l’été.

On la surnomme aussi lune du maïs, lune du grain ou lune des bleuets, notamment en raison des récoltes.


À VOIR ÉGALEMENT : Découvrez le monde étoilé des astrophotographes

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité