Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Ordre du médecin : se soigner en s’exposant à la nature

mercredi, 13 juillet 2022 à 24:00 - Les professionnels de la santé québécois auront dorénavant plus de facilité à prescrire une exposition à la nature comme remède à leurs patients, grâce à Prescri-Nature. Lancé en mai dernier, le nouveau programme de santé publique comprend une plateforme numérique regorgeant d'informations pour les praticiens et les patients sur les bienfaits de la nature.

Deux heures de nature par semaine

Basée sur de nombreuses publications scientifiques, la prescription est simple : deux heures d’exposition à la nature par semaine, par bloc minimum de 20 minutes, explique Emmett Philippe Coriat, pharmacien et praticien certifié en sylvothérapie organisationnelle.

Des bienfaits physiques et psychologiques

Être connecté à la nature procure non seulement une sensation de relaxation, mais contribue aussi à traiter certaines conditions médicales, telles que la dépression et l’anxiété qui ont pris de l’ampleur durant la pandémie.

« Ça peut être aussi pour soigner des problèmes physiologiques, par exemple, les problèmes pulmonaires, souligne M. Coriat. Ça aide même pour les patients qui ont le syndrome cardiométabolique, c'est-à-dire le diabète de type 2. On a remarqué que ça aide à réguler les glycémies, donc c'est très puissant. »

M. Coriat souligne également les bienfaits pour les enfants ayant un trouble de déficit de l’attention avec hyperactivité.

« On a remarqué qu'il y a une grande efficacité. La nature aide à calmer ces enfants et aide à diminuer la médication », explique-t-il.

Le contact avec la nature nous rend aussi plus créatifs et empathiques.

« En nature, certaines ressources de notre cerveau deviennent disponibles pour prendre des décisions sans faire d’effort, alors que lorsqu’on est en mode résolution de problèmes et qu’on est enfermé dans sa tête, on est très limité dans ce qu’on peut réussir à accomplir », indique-t-il.

Se laisser guider par nos sens

Nul besoin de pratiquer une activité physique pour ressentir les bienfaits de la nature. Il suffit de mettre son cellulaire de côté et de contempler son environnement.

« Ce sont nos sens qui reconnaissent la nature. Il suffit de s'asseoir sur un banc public et de toucher le gazon, d'écouter les oiseaux, de regarder le reflet sur l'eau et de regarder les arbres et les formes dans la nature », affirme M. Coriat.

Il ajoute que toutes les météos ont des bénéfices pour la santé.

Soutenu par 45 000 professionnels de la santé québécois, Prescri-Nature est en voie de devenir le plus grand programme de prescription nature au monde.

À VOIR ÉGALEMENT : Que faire quand une tique nous infecte

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité