Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Orages violents cet été : voici à quoi s'attendre

jeudi, 30 mai 2019 à 12:40 - À cause du patron atmosphérique estival, les conditions seront favorables à la formation d'orages violents. Y'en aura-t-il plus que d'habitude ? Quelles seront les conséquences ? Toutes les réponses ici.

Pour une majeure partie de l'été, une masse d'air chaud se trouvera sur la côte est des États-Unis, et une masse d'air froid sera placée sur le centre du continent, au-dessus du Manitoba et du nord de l'Ontario. Les taux d'humidité de ces masses d'air seront différents : humide pour l'une et sec pour l'autre.

Par conséquent, cette année, les conditions seront idéales pour la formation d'orages violents. Des cellules orageuses pourraient se créer extrêmement rapidement et les conséquences pourraient être importantes.

zoe orages

Risque de tornades

Les tornades se forment généralement au sein d’orages intenses ou violents. Dans ces tempêtes, l'air chaud et humide à la surface du sol s’élève rapidement et converge vers le centre de la tempête en raison de la présence d'air froid et sec en altitude. À mesure que l'air monte, le cisaillement du vent provoque un mouvement de rotation autour d’un axe horizontale. Comme l'air continu de converger vers le centre de la tempête et d'accélérer vers le haut, cette vrille s’étire verticalement tout en rétrécissant horizontalement, ce qui permet aux vents d'augmenter rapidement. L’entonnoir se forme au moment où l'humidité se condense dans l'air qui monte. Le nuage entonnoir devient une tornade lorsqu’il atteint le sol.

Rappelez vous : le vendredi 21 septembre, quatre tornades ont éclos à la frontière entre le Québec et l'Ontario. Les dégâts à Gatineau avaient été impressionnants. Anne-Sophie Colombani, vidéaste-météorologue à MétéoMédia et Patrick de Bellefeuille, présentateur et créateur de contenus, s'étaient rendus sur place constater les ravages.

Grêle

Au Québec, la saison de la grêle commence habituellement vers la fin du mois d’avril et prend fin en septembre. La province connaît en moyenne 19 journées avec des épisodes de grêle pendant cette période. Ces épisodes durent en moyenne de 4 à 15 minutes.

La plupart du temps, les épisodes de grêle sont inoffensifs et la grosseur des grêlons ne dépasse pas celle des petits pois. De rares épisodes de grêlons de la grosseur de balles de tennis sont toutefois survenus.

ZOE GRELONS

Le mercredi 27 juillet 2016, un orage d'une violence inouïe s'est abattu sur l'Ontario et le Québec. Dans la région de Saguenay, les dégâts ont parfois été importants, tandis que les grêlons faisaient parfois la taille d'une balle de golfe.

Foudre

Même si les probabilités d'être frappé par la foudre sont très faibles, il est fortement déconseillé de rester aux abris lorsque les éclairs sont près.

Avec des températures pouvant atteindre 30 000 °C, les risques d'incendie sont très présents : aussi bien causé par un court-circuit électrique ou par la température en elle-même.

Voyez quelques conseils à faire dans sa maison lorsque la foudre frappe à proximité.

À VOIR ÉGALEMENT : L'été ira en prolongation : le meilleur sera pour la fin

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité