Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

La manifestation la plus explosive de l'atmosphère

vendredi, 19 juin 2020 à 06:23 - Chaque année, neuf à dix personnes meurent au Canada à la suite d'un impact de foudre. Contrairement à la croyance populaire, les orages surviennent toute l'année, même en hiver.

Formation des orages

Il existe deux types d’orages : les orages de masse d’air et les orages de front. Dans les deux cas, leur formation est similaire. Ils sont issus de la convection. Le terme convection est utilisé pour illustrer l’air qui monte en altitude et qui forme les cumulonimbus, ces nuages auxquels sont associés les orages.

Ceux-ci se forment lorsque l’air chaud contenant de l’humidité se soulève et qu’une fois en altitude il se refroidit. L’humidité qu’il contient se condense alors pour former le nuage. Plus l’air sera chaud au sol, plus le soulèvement de celui-ci va nourrir ce nuage jusqu’à donner les plus gros cumulus que l’atmosphère puisse générer. Les orages qui s’y développent seront responsables de fortes pluies, d’éclairs et de tonnerre.

La différence entre les orages de masse d’air et les orages de front provient du mécanisme à la base du soulèvement, c’est-à-dire du phénomène de convection. Dans le cas d’un orage de front, c’est le passage d’un front froid qui forcera le soulèvement de l’air chaud. Puisque l’air froid est lourd et s’étale au sol, sa rencontre avec l’air chaud, qui lui est volatil, va lui donner la poussée nécessaire pour amorcer le soulèvement. Non seulement il amorce le mouvement, mais il l’accélère aussi. Les orages de front sont en général plus violents et mieux organisés que les orages de masse d’air.

Les orages de masse d’air, quant à eux, sont directement liés au réchauffement diurne. Lors d’une belle journée d’été, le soleil réchauffe le sol. Celui-ci, incapable de conserver cette chaleur, va en transmettre une grande partie à l’air qui se trouve juste au-dessus. L’air devenu chaud va s’élever avec l’humidité qu’il contient et en prenant de l’altitude va se refroidir pour former des nuages. Plus la différence de température est grande entre le sol et l’altitude, plus le soulèvement sera important et ainsi favorisera la formation d’orages capables de déverser de grandes quantités de pluie.

Les orages peuvent être observés à n’importe quel moment de l’année. Ils sont cependant moins fréquents en hiver, car il y a moins d’air chaud disponible. Par contre, ils sont beaucoup plus fréquents dans les tropiques puisque l’air chaud y est très présent et ceci favorise la convection. En moyenne, on enregistre plus de 80 jours avec des orages au Québec annuellement. À l’échelle de la planète, 5000 orages par jour sévissent en moyenne, soit un toutes les dix secondes.

ÉGALEMENT : LES ORAGES DE MASSES D'AIR EXPLIQUÉS :

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité