Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Noyades : les Québécois ne surveillent pas suffisamment leurs enfants

mardi, 23 juillet 2019 à 08:42 - Seulement le tiers des Québécois surveillent en tout temps leur enfant de moins de 12 ans dans la piscine. C’est ce qu’indique un sondage Léger réalisé en mai pour le compte de la compagnie d’assurances Allstate et la Société de sauvetage, division du Québec.

« Lorsqu’on va plus en profondeur, au niveau des parents ou des personnes qui ont la responsabilité des enfants, on augmente ce chiffre à 44 %. Il reste que 6 ou 7 fois sur 10, un adulte ne voit pas qu’il y a un risque dans l’eau. Il est important de rappeler aux gens que lorsqu’ils sont près de l’eau, ils doivent assumer cette surveillance auprès des enfants », affirme Raynald Hawkins, directeur général de la Société de sauvetage, division du Québec.

En moyenne, 80 noyades surviennent chaque année au Québec, comparativement à 200, il y a 30 ans. La majorité des noyades ont lieu dans les lacs et rivières, notamment en raison du non-port du gilet de sauvetage.

LIEUX DES NOYADES AU QUÉBEC

« La principale raison pourquoi les gens ne portent pas leur gilet de sauvetage, c’est qu’ils n’ont pas l’intention de se retrouver par-dessus bord. C’est quand on se retrouve par-dessus bord qu’on est en état de choc causé par l’eau froide au printemps et à l’automne. Il y a une hyperventilation qui s’installe. Souvent, cet état amène l’inconscience au bout de 15 à 20 secondes. »

Déjà cette année, une dizaine de cas de noyades auraient pu être évités si les victimes avaient porté leur gilet de sauvetage, estime M. Hawkins.

La surestimation de ses compétences en natation fait aussi partie du problème.

« On déploie depuis quelques années le programme « Nager pour survivre » avec le ministère de l’Éducation. Il y a pratiquement un enfant sur deux qui ne réussit pas cette norme », souligne M. Hawkins.

Pour remédier à la situation et faciliter la tâche aux parents, l’entreprise de cours de natation à domicile, Aquado, a pris naissance en 2015.

« On a remarqué que plusieurs parents pensaient que leurs enfants savaient nager dans leur piscine. Les enfants ne suivaient pas beaucoup de cours de natation. On a donc décidé d’amener ces cours à la maison pour s’assurer que les enfants soient autonomes dans l’eau », affirme William Seminaro-Valois, président d'Aquado.

Aquado enseigne les différentes techniques à tous les groupes d’âge.

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité