Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Chaleur intense : une pause avant le retour en force

mercredi, 24 juin 2020 à 19:25 - La baisse du mercure enregistrée aujourd’hui est plus que bienvenue après l’intense canicule que vient de traverser la province. Des températures plus confortables sont prévues jusqu’à samedi. Dès dimanche toutefois, le thermomètre repartira à la hausse, mettant la table pour une possible nouvelle canicule.


Décidément, le mois de juin nous en fait voir de toutes les couleurs... et la chaleur aura été omniprésente. Des températures plus fraîches, mais toujours au-dessus des normales de saison, seront cependant observées au cours des prochains jours. Mercredi, les températures étaient déjà beaucoup plus confortables que la veille sur le sud de la province.

Cette petite parenthèse prendra fin à la fin de la semaine, alors qu’une nouvelle crête et un anticyclone permettront à l’air chaud en provenance du sud des États-Unis de s’établir de nouveau sur la Belle Province.

La hausse des températures se fera graduellement à partir de dimanche. Mercredi prochain, le mercure devrait frôler les 30 °C, tandis qu’on devrait les dépasser vendredi. Pour le moment, les 30 °C devraient être atteints pour deux journées consécutives. Il en faut trois pour qualifier un épisode de chaleur de canicule.

METEOGRAMME 14J

Il faudra suivre l’évolution des températures au cours des prochains jours pour déterminer si nous pourrons effectivement enregistrer une nouvelle canicule la semaine prochaine. Il s’agirait de la deuxième canicule de l’année pour la région de Montréal.

Un printemps chaud… partout !

Du 1er au 23 juin, Montréal a connu dix journées avec des températures de 30 °C. Il s’agit du plus grand nombre de journées à 30 °C pour la ville depuis que l'on enregistre les données. La première canicule de la saison aura, quant à elle, duré sept jours.

CANICULES NO SUD

Les autres régions du Québec ne sont pas en reste. Tous les secteurs, sauf Gaspé et Sept-Îles, ont enregistré au moins un épisode de canicule pendant les mois de mai et juin. C’est une première pour Rimouski, qui n’avait jamais connu de canicule auparavant pendant ces deux mois.

CANICULES CENTRE EST


À VOIR ÉGALEMENT : Quels impacts aura La Niña sur le Québec ?

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité