Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Un point en commun avec l’hiver monstre de 2008

mardi, 23 février 2021 à 21:09 - Cet hiver, les accumulations de neige au sol sont déficitaires dans l'ensemble de la province, sauf pour Montréal. Le tapis blanc est le plus imposant depuis 2008. Est-ce que la métropole verra la pelouse très tard cette année ? Explications.


En bref :

  • Important tapis neigeux à Montréal ;
  • Couvert de neige le plus important depuis 2008 ;
  • La fonte pourrait être tardive.

Montréal gagne le gros lot !

L'hiver 2020-2021 est décevant en ce qui concerne le tapis blanc, sauf pour la grande région métropolitaine. En effet, Montréal a accumulé une importante couche de neige, la plus copieuse depuis le 9 mars 2008, une année très neigeuse. Au moment d'écrire ces lignes, l'épaisseur au sol n'a aucunement été altérée par la pluie ou le verglas. Aucun redoux ne s'est produit depuis décembre.

NEIGE AU SOL (3)

La tempête du siècle

Si vous êtes suffisamment âgé pour vous souvenir du 4 mars 1971, vous avez assisté à la tempête du siècle à Montréal. En date du 12 mars, la métropole avait accumulé 102 centimètres de neige au sol. Évidemment, cette dépression côtière avait ajouté plus de 40 centimètres en deux jours.

NEIGE AU SOL MAX

Voir la fin

Depuis 1971, avec autant de neige au sol, la pelouse n'est pas apparue avant le 6 avril. En moyenne, à Montréal, la fin de la neige survient autour du 22 mars. Il s'agit donc d'un retard d'une bonne quinzaine de jours. Est-ce que ce sera le cas cette année ? Cela dépendra évidemment des températures et de la pluie. Étant donné que ce tapis blanc est bien aéré et sec, la fonte pourrait prendre un peu d'avance. En 2008, la fonte s'est terminée seulement le 9 avril ! Cette année-là, février avait été très neigeux avec un total de 87 centimètres alors que la normale est de 44 centimètres.

FIN NEIGE AU SOL

Bilan déficitaire

Pour l'ensemble de la province, le bilan de la neige au sol est déficitaire. En date du 23 février, seule la région de Montréal obtient des accumulations dans la moyenne. Cela signifie que la comparaison entre 2008 et 2021 est représentative dans la mesure où l'on tient compte de l'extrême sud du Québec, plus précisément la région métropolitaine.

NEIGE CUMULEE QUEBEC


À VOIR ÉGALEMENT: Gare aux infiltrations d'eau

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité