Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Baisse d’accidents mortels lors des hivers neigeux

vendredi, 17 janvier 2020 à 13:22 - En général, moins de collisions routières mortelles ont lieu durant les hivers où la neige est très abondante. C’est l’une des conclusions du bilan routier de la Sûreté du Québec qui enregistre son nombre le plus bas de collisions de la décennie avec 232 décès l’an dernier.

En 2019, le Québec a reçu une bonne quantité de neige qui a mis la table pour d’importantes inondations. Selon la Sûreté du Québec, cette météo hivernale a contribué à la baisse du nombre de décès sur les routes.

« Une personne qui fait une sortie de route l’été va se retrouver rapidement dans un impact contre un arbre ou une roche par exemple, et quand on fait une sortie de route l’hiver, la neige atténue l’impact », souligne le capitaine Paul Leduc, chef de la sécurité routière à la Sûreté du Québec.

Nombre de décès sur les routes du Québec

La pire météo pour les automobilistes demeure la pluie verglaçante.

« Quand il y a du verglas, il y a des tonnes de collisions. C’est très difficile à prévenir et les gens continuent à rouler vite », ajoute-t-il.

Par ailleurs, c’est surtout le travail plus collaboratif et ciblé des policiers qui a eu un impact significatif dans la diminution du nombre de morts sur les routes au fil des ans.

« Aujourd’hui, on travaille de façon ciblée. On travaille aux bons endroits, au bon moment, sur les bonnes causes. Chose qu’on ne faisait pas avant », explique le capitaine Leduc.

La vitesse demeure la cause principale des accidents, suivie de près par la conduite avec les facultés affaiblies et la distraction au volant.

À VOIR ÉGALEMENT : Glace noire: adapter sa conduite pour éviter le pire

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité