Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Avant de manger de la neige, vous devriez savoir ceci

lundi, 18 janvier 2021 à 16:38 - Vous est-il déjà arrivé de manger de la neige, en hiver ? Vos enfants se plaisent-ils à attraper les flocons qui tombent du ciel avec leur langue ? La neige blanche fraîchement tombée peut s'avérer, en réalité, très nocive pour la santé.


La neige appétissante, vraiment ?

Malgré son apparence parfaitement propre, la neige blanche peut être contaminée de particules de pollution et de substances dangereuses pour la santé. De plus, la concentration de particules nocives s’intensifie, et ce, dès que la neige touche le sol.

Une expérience dégoûtante

Notre présentatrice a tenté une expérience probante. Elle est allée chercher une quantité de neige fraîche, parfaitement blanche. Puis, elle l'a fait fondre pour ensuite la filtrer. Le résultat est étonnant : cette neige contient des particules de pollution, des cheveux et autres choses qu'on ne voit pas à l'oeil nu. Même après avoir filtré le tout, personne n'en prendrait une gorgée !

Des études le prouvent

Une étude publiée en 2016 par une équipe de chercheurs de l’Université McGill nous permet de comprendre la composition de la neige qui tombe du ciel et qui s’accumule sur le sol. Et ce n’est pas très ragoûtant ! Après seulement une heure d’exposition, la concentration totale de carbone organique avait considérablement augmenté.

La neige qui goûte l'automobile

En d’autres mots, si la neige tombe dans un milieu urbain, c’est-à-dire relativement pollué, et qu’elle demeure au sol un certain temps, manger une boule de neige équivaut à respirer une bouffée d’un tuyau d’échappement ! 

Sans compter qu’une quarantaine d’autres substances volatiles se retrouvaient dans les échantillons étudiés par les chercheurs montréalais. Comme du benzène, du toluène, de l’éthylbenzène ou d’autres particules qui n’ont pas leur place dans notre organisme.

Pas de panique !

Heureusement, dans la plupart des cas, la concentration de ces particules néfastes présentes dans un échantillonnage aléatoire de neige n'est pas assez grande pour la rendre toxique. Cette étude fait tout de même réfléchir et fera en sorte qu'on y pensera deux fois avant de manger de la neige fraîchement tombée !


À VOIR ÉGALEMENT : la neige au sol est polluée

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité