Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Mal déneiger sa voiture peut s’avérer mortel

jeudi, 24 janvier 2019 à 18:03 - Si le tuyau d’échappement et les voies d’aération sont bouchés par la neige, vous risquez d’être intoxiqué au monoxyde de carbone, un tueur silencieux. Incolore, inodore, sans goût, il est surtout extrêmement toxique et peut entraîner une perte de conscience en quelques minutes.

Beaucoup de gens ont le réflexe de démarrer le moteur et placer leur enfant à l’intérieur du véhicule pendant qu’ils le déneigent. Mais cette façon de faire peut s’avérer dangereuse si le tuyau d’échappement et les prises d’air sont bouchés.

« Le problème qui se produit, c’est que le moteur est froid, explique Luc Lefebvre, toxicologue à la Direction régionale de santé publique de Montréal. Il va générer beaucoup de monoxyde de carbone, alors que le tuyau d’échappement va se retrouver sous la neige. La voiture devient comme un igloo, c’est-à-dire qu’il n’y a plus d’espace libre sous le véhicule. On aspire le gaz de combustion sous le véhicule. »

Les véhicules à moteur, deuxième cause d’intoxication

En 2016, 22 % des empoisonnements au monoxyde de carbone au Québec recensés provenaient d’une exposition aux véhicules à moteur, qui constituent la deuxième source après les appareils de chauffage, d’après le ministère de la Santé et des Services sociaux. Le nombre d’intoxications liées aux véhicules cette année-là (48) était en hausse par rapport à la moyenne des cinq années précédentes (39).

monoxyde

Dans une voiture, il suffit à peine d’une minute pour atteindre un taux de concentration alarmant de monoxyde de carbone et ressentir les effets du gaz nocif. « Le monoxyde de carbone va générer une asphyxie. Maux de tête, étourdissements, nausées, vomissements, perte de conscience. Même à l’occasion, des personnes vont décéder après les quelques minutes passées à l’intérieur de l’auto dans ces conditions-là. » La règle d’or est donc de déneiger complètement son véhicule avant de le démarrer.

Source : Ministère de la Santé et des Services sociaux

Avec la collaboration de Rebecca Salomon, journaliste à MétéoMédia.

À VOIR ÉGALEMENT : Trois véhicules, cinq tentatives plus tard...

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité