Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

L’ouragan Sam vient de franchir une étape historique

samedi, 2 octobre 2021 à 08:29 - Cela fait maintenant sept jours que l’ouragan de catégorie 4 évolue dans l’océan Atlantique. Seuls 7 autres systèmes ont connu une telle longévité depuis 1966.


Il n’y a pas à dire, l’ouragan majeur Sam intrigue beaucoup les experts et les observateurs. Bien que les récentes données aient indiqué qu’il resterait à l’écart de l’île de Terre-Neuve, le système demeure un phénomène exceptionnel.

Un début "fracassant"

Depuis sa formation le 23 septembre dernier, Sam s’est distingué par ses caractéristiques. Devenant deux jours plus tard un ouragan de catégorie 3, celui-ci s’est par la suite rapidement intensifié pour atteindre la catégorie 4.

SAM1

À son paroxysme, l’ouragan arborait des vents de 250 km/h, soit à 4 km/h seulement d’être un ouragan de catégorie 5. Il est ainsi devenu le système plus intense de la saison 2021 des ouragans dans le bassin Atlantique. Et, sept jours plus tard, Sam ne montre que peu de signes de fatigue, si ce n’est qu’un léger affaiblissement le 27 septembre suivi d’un regain de force. D’ailleurs ce vendredi, les vents de l’ouragan atteignaient les 240 km/h.

Des particularités impressionnantes

À lui seul, Sam a fait passer le nombre de journées actives d’ouragan majeur pour 2021 de 6 à 13 journées, comparativement à une moyenne d’environ 6 journées au cours des 30 dernières années. Seulement six autres saisons ont généré plus de journées actives d’ouragans majeurs depuis 1966.

De plus, sa longévité en tant qu'ouragan majeur n'a été surpassé que par sept autres systèmes depuis 1966.

SAM3

Il faut aussi se rappeler que Sam est le quatrième ouragan majeur cette année, alors qu’habituellement, on en compte seulement trois par saison dans l’Atlantique.

Également, si l’on compare son énergie cyclonique accumulée (ACE), Sam est devenu le système ayant généré le plus d’énergie, et ce, à l’échelle mondiale cette année. Pour mieux comprendre : l'ACE correspond à la valeur estimée à partir de la vitesse maximale des vents sur des périodes de six heures, qui permet de prendre en considération la durée dans l'évaluation de l'intensité d'un système.

Dans le cas de Sam, il a même surpassé les violents typhons Surigae et Chanthu qui se sont respectivement formés en avril et en septembre 2021.

SAM4

Avec ces caractéristiques plutôt « intenses », c’est une bonne chose que l’itinéraire de l’ouragan se soit modifié pour prendre une direction plus à l’est. D'ailleurs, Sam devrait perdre de l'intensité dans la nuit de samedi à dimanche, redevenant un ouragan de catégorie 2 par la suite.

SAM2.2


À VOIR ÉGALEMENT : Premier gel dans l'une des stations principales du Québec

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité