Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

L'itinérance en pleine canicule, comment la gérer ?

jeudi, 9 juillet 2020 à 15:00 - Lors d'une vague de chaleur, les personnes en situation d'itinérance sont particulièrement vulnérables et à risque de vivre des malaises. Certains organismes veillent heureusement à leur sécurité, voici comment.

Selon le Gouvernement du Québec, « c’est à Montréal que la concentration de personnes en situation d’itinérance est la plus élevée. » L'organisme Dans la rue vient en aide aux jeunes sans-abri et assure une distribution de nourriture et d'eau grâce à leur roulotte. Cécile Arbaud, directrice générale de l’organisme, ajoute que les dons commerciaux de bouteilles d’eau sont toujours bienvenus en période estivale.

Une personne sans domicile ayant des troubles de consommation ou des problèmes de maladie mentale peut négliger de s’hydrater correctement et souffrir de coups de chaleur. Comme le mentionne Stephen Vida, médecin au département de psychiatrie du Centre universitaire de santé McGill, « faute de refroidissement rapide, le coup de chaleur peut progresser jusqu’à l’effondrement du système cardiovasculaire et du système nerveux central ».

Manon Dubois, directrice du développement et des communications de la Maison du Père, rapporte que des mesures sont prises en période de canicule pour conscientiser leur clientèle aux dangers de la chaleur. Par exemple, une vaste distribution de bouteilles d’eau est assurée et les heures d’ouverture de l’établissement sont adaptées en conséquence. En effet, le refuge ouvre exceptionnellement une heure plus tôt qu’à l’habitude et des entrées d’une quinzaine de minutes sont permises pour les hommes qui souhaiteraient passer un moment à l’air climatisé.

Contactée le matin du vendredi 10 juillet alors que le mercure promettait d’afficher 34 degrés Celsius avec un indice humidex de plus de 40 à Montréal, madame Dubois affirmait qu’une distribution de pops glacés était à l’horaire, non seulement pour contrer la chaleur, mais aussi pour provoquer quelques sourires chez les hommes en cette période plus morose.

La Ville de Montréal travaillant en étroite collaboration avec les travailleurs de la rue invite également les itinérants à fréquenter des espaces climatisés prévus à cet effet pour prendre un répit du temps accablant. Un citoyen témoin d’un malaise chez une personne itinérante est fortement incité à composer le service d’Info-Santé au 811.

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité