Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

L'hiver n'a pas dit son dernier mot au Québec

dimanche, 23 février 2020 à 18:25 - À l'image des mois précédents, février se déroule sous le signe de la douceur. Bien que des températures dignes de la mi-mars s'inviteront sur le Québec dans les prochains jours, cette situation pourrait se renverser très bientôt...


Après un redoux aux allures de printemps en début de semaine, voilà que l'hiver fera un grand retour.

En effet, dès jeudi, un creux atmosphérique favorisera la descente d'air arctique sur la province, ce qui fera chuter le mercure de manière radicale.

Le thermomètre de la majorité des régions du Québec perdrait près d'une dizaine de degrés entre le début et la fin de la semaine prochaine, ramenant les températures largement sous les normales saisonnières.

Dernier potentiel de vague de froid

L'hiver s'est, jusqu'à présent, déroulé sans vague de froid.

En effet, cette dernière est définie par trois jours consécutifs où le mercure passe sous la barre des -20 °C ou du -30 °C (dans le nord du Québec). Généralement, la province goûte à trois vagues de froid par saison hivernale.

vagues

Le Québec n'a toutefois pas été épargnée par des poussées de froid glacial, qui ont été plus nombreuses qu'à l'habitude (9, alors que la moyenne est de 7 par saison). Cependant, ces dernières ne sont pas du froid durable.

Et cette chute risque bien d'être la dernière opportunité de connaître un tel froid plus durable, puisque l'ensemble du territoire amorce lentement sa marche vers le printemps. Les chances sont effectivement beaucoup plus faibles en mars.

À quoi ressemblera le début mars ?

Cette tendance frisquette installerait d'ailleurs confortablement ses quartiers sur la province pour les deux prochaines semaines, mais cela pourrait évoluer au cours des prochains jours.

meteogramme-2

Pour la Belle province, tout se jouera dans le combat entre deux masses d'air : une sèche et froide originaire de l'Arctique et l'autre, chaude et humide du Golfe du Mexique.

Dans l'extrême-nord du Québec, où la première masse fait actuellement des siennes, les anomalies négatives de températures sont particulièrement marquées. Si ce dôme d'air polaire descend suffisament, le froid hivernal pourrait bien s'installer pour quelques temps sur le Québec. Si ce n'est pas le cas, les températures remonteraient vers des eaux plus saisonnières.

anomalies

Dans tous les cas, le froid sera moins poignant pour débuter mars que celui qu'on aura connu pour clore février.

Rappelons que les normales oscillent autour de -2 °C au cours de la première semaine de mars pour le sud du Québec.

En plein dans le déclin de l'hiver

Rappelons qu'au cours de cette période de l'année, l'hiver commence à décliner tranquillement. En effet, d'ici la mi-mars, les températures moyennes ne cesseront d'augmenter, ouvrant la porte aux balbutiements du printemps.


À VOIR ÉGALEMENT : Les cinq signes d'un printemps installé, les voici

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité