Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

L'histoire de l'eau martienne tranquillement démystifiée

dimanche, 5 décembre 2021 à 08:03 - La mission de Perseverance et d'Ingenuity est un grand succès à plusieurs égards, et elle est loin d’être terminée. Il y a quelques semaines, leurs analyses du sol martien ont permis aux scientifiques de reconstruire une partie de l’histoire aquatique de notre planète voisine.


Plus précisément, ces deux alliés ont été en mesure d’acheminer suffisamment d’informations à la NASA en ce qui concerne le cratère Jezero, pour que son équipe puisse reconstituer le comportement passé de l’eau sur Mars.

La recherche d’eau sur Mars : une grande quête

Il faut d’abord dire que la recherche de traces d’eau ancienne sur Mars a commencé il y a plus de 50 ans, par la sonde Mariner 9 lancée au début des années 1970. Elle est la première à être parvenue à acheminer des images d’anciennes rivières et de canyons à la NASA. Ensuite, le programme Viking a été un point déterminant, donnant encore plus d’informations aux scientifiques sur la présence d’eau sur Mars, à un certain moment de son histoire. En 2002, la sonde Odyssey, en orbite autour de la planète rouge, a permis de déterminer que des couches d’eau glacée se trouvent dans les profondeurs de Mars, majoritairement à son pôle sud. Grâce au bolide Phoenix, la NASA a pu confirmer la présence d’eau au pôle nord également.

Missions mars Sites d'atterrissage des différentes astromobiles sur Mars.

Les plus récentes missions à l’aide d'astromobiles qui parcourent la surface de Mars ont toutes aidé les agences spatiales à aller plus loin dans la quête à l’eau. C’est finalement le duo Perseverance-Ingenuity de la NASA, le plus avancé technologiquement, qui a fait le plus grand pas en avant : il a été en mesure de fournir assez de données tangibles pour que les scientifiques puissent reconstituer le comportement de l’eau sur la planète rouge il y a plusieurs milliards d’années.

Le cratère Jezero renferme de grands pans d’histoire

Il faut dire qu’il s’agit d’une des missions principales du voyage sur Mars de l'astromobile et du mini-hélicoptère. Perseverance s’est posé près du delta Jezero dans ce but de faire le point sur cet endroit fascinant où on y retrouve les vestiges d’une rivière, plusieurs dépôts de sédiments et de gros rochers qui intriguent les scientifiques.

nasa001 La rivière, le delta et le cratère Jezero, endroits que Perseverance et Ingenuity étudient pour trouver de la vie microbienne. Crédits : ESA/DLR/FU-Berlin

Pour bien comprendre comment ces sédiments et ces rochers sont arrivés là, les chercheurs de la NASA ont utilisé un instrument appelé Mastcam-Z, un ensemble de caméras si puissantes qu’elles permettent de voir un trombone de l’autre côté d’un terrain de football. C’est ainsi qu’ils ont pu observer des couches de sédiments inclinées de 80 mètres de hauteur, situées sur le flanc du cratère. Les chercheurs ont également obtenu plus d'informations sur les rochers, dont certains pouvaient avoir un diamètre jusqu’à 1,5 mètre.

sédiments jezero Reconstitution du delta Jezero et dépôts de sédiments apportés par la rivière. Crédits : NASA/JPL-Caltech/LANL/CNES/CNRS/IRAP/LPG

Toutes ces images ont finalement permis à la NASA de reconstituer l’histoire du cratère Jezero, de son delta et de sa rivière. Il y a 3,6 milliards d’années, le cratère était un lac dont le volume d’eau a varié avec le temps. La rivière coulait et apportait les sédiments qui se sont déposés au pied du cratère. Puis, au fil des années, elle s’est asséchée, cessant d’alimenter le lac du cratère. La rivière reprenait vie seulement lors d’inondations assez importantes. La force des torrents avait la capacité de déplacer de gros rochers, qui sont ceux qu’on retrouve maintenant dans le chenal du cratère Jezero. Les scientifiques croient que ces événements sont survenus en raison d’une transition hydrologique abrupte ou d’une transition climatique qui aurait marqué la fin du lac.

perseverance Illustration de l'astromobile Perseverance. Crédits : NASA

Dans le futur, Perseverance prévoit se rendre au sommet du delta pour recueillir des échantillons de sédiments. Une fois que ceux-ci seront acheminés sur Terre, les scientifiques pourront les analyser en profondeur et déterminer si de la vie microbienne était présente dans ce lac.


À VOIR ÉGALEMENT : Voici comment résonne un vol d'Ingenuity sur Mars

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité