Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

L’exception québécoise du mois de novembre, la voici

jeudi, 5 décembre 2019 à 13:52 - Si l’on se compare à la tendance mondiale, le Québec était à contre-courant ce dernier mois. Il a s’agit de l’un des novembres les plus chauds jamais enregistrés, sauf dans la Belle-Province!

Tandis que l’Europe a connu une moyenne de températures supérieure de 1,1 °C (par rapport à la moyenne des années 1981 à 2010), une grande partie de l’est des États-Unis et du Canada, ainsi qu’une région d’Asie centrale s’étendant de la Sibérie à la côte iranienne étaient sous leurs normales saisonnières.

ZOE 2 (1)

Si l’on regarde les températures du monde, elles ont été 0,64 °C plus chaudes qu’à l’usuel, soit aussi chaud qu’en novembre 2016, et presque aussi chaud que novembre 2015 (avec une différence de 0,02 °C).

ZOE 1

De son côté, Montréal a connu son mois de novembre le plus froid, avec une température moyenne mensuel de -1,4 °C, alors que la normale est de 2,1 °C et que le record précédent datait de 1995 et était de -1 °C.

Aux États-Unis, le constat fut le même, malgré le fait qu’aucun record n’ait été battu : à Washington, novembre fut le 14e plus froid, avec 7,8 °C au lieu de 9,4 °C ; à New York, la température moyenne fut de 6,1 °C au lieu d’une normale de 8,3 °C.

zoe le bon

Crédit : @Pat_wx

Toutefois, dans le Grand-Nord, la ville de Clyde River, au Nunavut, a connu des températures vraiment plus chaudes : la ville termine novembre avec une anomalie de +6,7 °C. C’est d’ailleurs ce qui est frappant en novembre 2019 : ce sont dans les pôles que les anomalies de chaleur ont été les plus présentes.

Automne divisé

automne le bon

Crédit : @Pat_wx

La tendance à la chaleur dans le nord du Canada s’est retrouvée tout aux mois de septembre et d’octobre, dans la mesure où Clyde River a connu un automne à 4,6 °C plus chaud que la normale et le plus chaud de l'histoire. Une nouvelle fois, Montréal était sous les normales, avec une anomalie de -0,7 °C, avec une température moyenne de 7,9 °C au lieu de 8,7 °C.

ZOE 6

En Alaska, de nombreuses villes ont enregistré leur automne le plus chaud de l’histoire, tandis qu’au Québec, il s’agit de la seconde année où l’on se trouve avec un automne sous les normales, alors que nous sortons d’une longue période au-dessus des moyennes (entre 1991 et 2017).

ZOE 4 (1)

Pourtant, septembre et octobre 2019 avait marqué les esprits avec ses records de chaleur... Ils n’ont toutefois pas été suffisant pour contrer les nombreux records de froid de novembre !

À VOIR ÉGALEMENT : Épis couchés au sol, maïs noirci... la météo malmène les producteurs de grains

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité