Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

L'Étoile du Nord ne sera plus celle qu'on connaît

samedi, 8 février 2020 à 11:36 - Polaris, l'étoile la plus brillante de la constellation de la Petite Ourse, sert de repère aux habitants de l'hémisphère nord depuis des milliers d'années. C'est celle qu'on appelle « l'Étoile du Nord ». Toutefois, une autre étoile prendra sa relève dans le futur. Voici pourquoi.


L'Étoile du Nord est celle qui est positionnée si près de la ligne d'axe de rotation de la Terre qu'elle semble être immobile tout au long de l'année. Elle se trouve aux trois quarts de degrés du nord céleste. Elle a obtenu son nom en raison de sa position dans le firmament qui fait en sorte qu'elle se situe directement au-dessus de nos têtes si on se trouve au point le plus nordique de la planète.

luca-iaconelli-x-d3XHS23oc-unsplash

Plus on se dirige vers le sud, dans l'hémisphère nord, plus Polaris se trouve près de l'horizon. Cela dit, peu importe notre position en province, les autres étoiles auront toujours l'air d'être « en orbite » autour de l'Étoile du Nord. C'est pourquoi le résultat final d'une photo à longue exposition d'un ciel nocturne ressemble à ceci :

luca-iaconelli-x-d3XHS23oc-unsplash L'étoile centrale de cette photo correspond à Polaris.

Polaris : un règne éphémère

Si vous lisez ces lignes, c'est que vous n'avez connu aucune autre Étoile du Nord que Polaris... et vous devriez ne jamais en connaître d'autres. En effet, l'Étoile du Nord est un règne qui se passe entre les étoiles tous les 26 000 ans. Par exemple, au cours de l'Antiquité, c'était plutôt l'étoile Alpha Draconis (ou Thuban), de la constellation du Dragon, qui servait de repère nordique. Cette situation survient en raison d'un phénomène appelé « la precession des équinoxes », qui correspond au changement de direction de l'axe de rotation de la Terre. Une rotation complète s'effectue tous les... 26 000 ans !

C'est pourquoi dans le futur, Polaris passera le flambeau à une autre étoile. Le prochain héritier dans la liste se nomme Vera et elle se trouve dans la constellation de la Lyre.


À VOIR ÉGALEMENT : Vous n'avez jamais vu le Soleil de si près !

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité