Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Les trois étapes de la saison hivernale, les voici

vendredi, 6 décembre 2019 à 16:36 - L'installation, le coeur et le déclin : l'hiver est marqué par trois phases qui amènent toutes des conditions météo distinctes.


L'installation

Dès la fin du mois de novembre, les premiers signes de l'hiver font surface : la durée du jour décline, le froid gagne du terrain du nord au sud et les poussées d'air froid se font de plus en plus insistantes.

222

L'introduction de la saison hivernale est également marquée par un plus grand nombre d'épisodes de verglas ou de pluie en raison des températures changeantes. Les tempêtes de neige deviennent également de plus en plus monnaie courante dans cette première portion de la saison.

1

Le coeur

Le froid mordant est à l'honneur lors de cette seconde partie : la masse d'air arctique est bien implantée sur le Québec. Ces températures froides sont suffisamment denses pour écarter les systèmes dépressionnaires d'importance. Il est estimé que 60 % des journées avec des températures de -20 °C à -30 °C ont lieu entre le 6 janvier et le 14 février.

2

« Au coeur de l'hiver, il y a une plus grande possibilité que les vagues de froid soient plus longues et plus intenses », explique Réjean Ouimet, présentateur et spécialiste à MétéoMédia. C'est d'ailleurs lors de cette période que se trouvent les extrêmes historiques de froid au Québec. Le record absolu, qui semble à ce jour indétrônable, est détenu par le 2 février 1923, où la température au thermomètre a atteint -54 °C.

Le déclin

Dès la mi-février, les températures connaissent, tranquillement mais sûrement, une remontée. Les régions arctiques sont réchauffées par le soleil et l'angle de ses rayons amène les températures vers un point plus agréable. Le printemps déjà installé au sud de la frontière à ce temps-ci de l'année provoque un choc nécessaire pour faire fuir l'hiver.

« Avec le froid en réserve qui est présent au Québec et les perturbations avec davantage d'énergie, on se retrouve en haute saison pour obtenir les plus importantes tempêtes de la saison », ajoute M. Ouimet. Puisque la saison est en décalage, certaines surprises peuvent émerger.

3

Sept des dix plus grosses bordées à Montréal ont lieu entre la mi-février et la troisième semaine de mars. On note entre autres la tempête du siècle survenue en 1971 ainsi que le blizzard de la mi-mars en 2017. Le premier épisode a paralysé la ville de Montréal : 47 centimètres de neige sont tombés et des rafales de 80 km/h ont soufflé, créant ainsi des conditions de blizzard. En raison des conditions météorologiques très difficiles, 17 personnes ont perdu la vie.

333

À VOIR ÉGALEMENT : Glace noire: adapter sa conduite pour éviter des malchances

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité