Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Les moules pourraient contribuer à diminuer la pollution océanique

lundi, 12 août 2019 à 17:16 - Chaque jour, les moules filtrent jusqu'à 25 litres d'eau. En aspirant de telles quantités d'eau, ces mollusques ingèrent également des déchets qui ont infiltré les océans. Grâce à leurs étonnantes capacités de filtration, ils pourraient permettre d'épurer les cours d'eau à travers le globe.


Les moules pompent et filtrent l'eau à la recherche de phytoplancton, un plancton végétal trop petit pour être visible à l'oeil nu. Ils emmagasinent donc tout sur leur passage : microplastiques, bactéries, pesticides et résidus de médicaments se retrouvent dans leur chair orangée.

On qualifie les moules d'organismes « sentinelles », c'est-à-dire que leur sensibilité sert d'indicateur précoce des changements environnementaux qui ont lieu dans un écosystème donné. Ces changements sont visibles par la dégradation de leur physiologie.

Dans certaines parties du globe, les moules et les huîtres sont utilisées pour nettoyer les milieux marins des pesticides. Elles sont dotées de capacités de suppression et d'inactivation de certaines bactéries telles qu'E. coli. Ces mollusques se nourrissent également d'algues en expansion qui causent un déséquilibre dans certains cours d'eau.

Rassurez-vous, toutefois : les moules destinées à la consommation sont régies par des règles sanitaires strictes.

À VOIR ÉGALEMENT : Il fait tellement chaud que les moules cuisent au soleil

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité