Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Le Québec sera sur la ligne rouge

jeudi, 15 octobre 2020 à 10:24 - Il faudra bientôt enfiler des vêtements beaucoup plus chauds pour sortir alors que le froid intense se rapproche de plus en plus du Québec.


Le vortex s'accroche

Actuellement, un important creux atmosphérique se situe à la hauteur des Prairies canadiennes, amenant des températures bien en-dessous des normales saisonnières. En effet, lorsque le courant-jet forme un creux, cette situation permet à l'air arctique de descendre et ainsi faire chuter le mercure des régions qui se situent au nord du creux.

Cette région du pays sera encore sujette à de très basses températures au cours des prochains jours. Les maximums descendront sous le point de congélation d'ici le week-end, du côté de l'Alberta et de la Saskatchewan. Un bonhomme de neige a d'ailleurs été réalisé mercredi par une citoyenne de Calgary.

Calgary, Edmonton et Saskatoon connaîtront une vraie vague de froid avec des maximums sous les -1 °C et des minimums près des -10 °C pendant plus de trois jours. Cela représente une anomalie de plus de 10 °C pour certains secteurs. La température maximale normale à ce temps-ci de l'année est de 12 °C à Calgary. Des records de froid seront donc à surveiller de samedi à lundi.

Le vortex se dirige vers l'est

Cette zone de basse pression intense se dirige tranquillement vers l'est du pays, faisant chuter graduellement les températures. Ce phénomène s’explique par le fait qu’une vaste crête bien campée au Groenland agit comme un véritable mur. Cette situation freine toute initiative de masse d’air chaud qui tenterait de remonter vers la province. C'est ce que l'on appelle un blocage atmosphérique : il porte le nom de blocage du Groenland.

14jours1

Un blocage a lieu entre cette crête et le creux atmosphérique situé à l’ouest du Québec. Il a pour effet de pousser de l’air arctique vers le sud.

14jours3

Entre ces deux zones de pression qui divisent le Québec se situe un corridor de dépressions. D'importantes perturbations défileront d'ici la fin du mois d'octobre. Plus de la moitié des précipitations normales sont déjà tombées dans plusieurs régions de la province. Ces perturbations atteindues permettront aux secteurs de l'Estrie à la Gaspésie d'atteindre ou de dépasser la normale des précipitations pour le mois.

14jours4

À voir également: Magnifique : une ville la nuit sous les nuages

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité