Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Les glaces du Groenland perdent des milliards de tonnes d'eau en à peine 72 h

dimanche, 24 juillet 2022 à 14:37 - Près de six milliards de tonnes par jour : c'est la quantité d'eau perdue par les glaces du Groenland entre le 15 et le 17 juillet.


Cela représente un volume suffisant pour remplir 2,4 millions de piscines olympiques par jour.

Au total, 18 milliards de tonnes de glace ont été réduites à l'état liquide. Le nord-ouest du Groenland, non loin de la mer de Laptev, est la zone la plus affectée par cette diminution. De manière générale, près de 45 % de la superficie était sous des températures égales ou supérieures au point de congélation et donc, en train de perdre des plumes. Cela inclut à la fois la glace terrestre et la banquise (soit celle sur l'eau).

GROENLAND 1

Une zone de haute pression près de la mer de Laptev a encouragé la fonte dans ce secteur dès le début du mois de juillet. Cependant, la fonte accélérée a été causée par une vague de chaleur inhabituelle, qui a fait grimper le mercure à 10 °C au-dessus des normales saisonnières – voire davantage.

GROENLAND 2

La même chaleur exceptionnelle a d'ailleurs affecté les Territoires du Nord-Ouest et le Yukon, où les chiffres du thermomètre ont dépassé les 30 °C à plusieurs reprises. Cet épisode a également fracassé de nombreux records, à la fois en matière d'intensité de la chaleur et de durée.

Pas de record

Les glaces de 2020 et de 2021 ont cependant été beaucoup plus rachitiques à la même période, frôlant les plus bas niveaux jamais enregistrés en juin et en juillet.

Au cours de l'hiver et du printemps passés, l'étendue de glace était relativement bien garnie par rapport à celles des cinq dernières années. Par conséquent, malgré la fonte accélérée des dernières semaines, le couvert demeure supérieur à celui des récentes années. Malgré tout, il reste bien en dessous de la moyenne climatique 1981-2010. On n'a donc fracassé aucun record.

En date du 17 juillet, la banquise couvrait 8,42 millions de kilomètres carrés.

La fonte se poursuivra jusqu'au mois de septembre, où la superficie de glace atteint généralement son minimum, avant de recommencer à se garnir sous l'influence des températures plus fraîches.


À VOIR ÉGALEMENT : Le voyage rocambolesque d'un canard albertain

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité