Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Les extrêmes de janvier, les voici

dimanche, 10 janvier 2021 à 19:02 - Les mois de janvier se succèdent et ne se ressemblent pas toujours. Si certains ont connu d'impressionnants records de chaleur, d'autres nous ont fait grelotter comme jamais, et certains nous ont ensevelis sous d'importantes quantités de neige.


Chaleur exceptionnelle

Si le mois de janvier est généralement celui où le Québec connaît les températures les plus froides, ce n'est pas toujours le cas. Il arrive que le thermomètre grimpe à des chiffres dignes du début de l'automne, comme ce fut le cas en 1995 à Sherbrooke. À cette date, le mercure est monté à près de 16 °C, ce qui est, encore à ce jour, le record de chaleur absolu pour le premier mois de l'année.

RECORD CHALEUR NEW

Si les vagues de chaleur exceptionnelle ne sont pas toujours présentes, une tendance à la douceur se dessine néanmoins depuis les dernières décennies. Trois années récentes se taillent une place dans les mois de janvier les plus doux depuis 1955 : 2006, 2017 et 2020.

Un froid de canard !

À l'inverse, les températures ont souvent été glaciales. La palme du record de froid le plus impressionnant appartient à Val-d'Or, qui a vu son mercure descendre jusqu'à -43,9 °C en 1962. Ce scénario fut semblable à Sept-Îles en 1950, où la ville a frôlé les -43,3 °C. Ce sont des marques encore inégalées à ce jour.

RECORD FROID NEW

Rappelons que le mois de janvier correspond à la période où l'hiver est confortablement campé sur la province, et où les vagues de froid extrême sont les plus nombreuses - et les plus intenses.

De la neige à profusion

L'est est la région qui collectionne les accumulations de neige record. Gaspé a été particulièrement gâtée en 2007, avec une chute de neige de 74 centimètres en à peine 24 heures, à la troisième semaine de janvier.

RECORD NEIGE NEW

C'est d'ailleurs la tempête de neige la plus fructueuse que le Québec a connue au cours du premier mois de l'année. La deuxième position revient à Sept-Îles, qui a enregistré près de 66 centimètres de neige le 25 janvier 1946.


À VOIR ÉGALEMENT : Un hiver long ou court au Québec cette année ?

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité