Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Les espèces venimeuses que l’on peut rencontrer au Canada

vendredi, 7 mai 2021 à 11:22 - Si vous êtes de ceux qui croient que l’on retrouve des créatures dangereuses uniquement dans les pays lointains, détrompez-vous ! Des espèces venimeuses sont bien présentes au pays !


Serpent à sonnette de Massasauga

serpent à sonette

On retrouve notamment le serpent à sonnette de Massasauga, aussi appelé Sistrurus catenatus, qui est le seul serpent venimeux originaire de l'Ontario.

Il peut atteindre jusqu'à un mètre de longueur et s’il a l’air intimidant, les experts sont pourtant d’avis que cette espèce est en fait assez timide et ne mord que si elle se sent menacée.

Le serpent n’injecte son venin dans les victimes qu’environ 75 % du temps. Les personnes qui présentent des symptômes après avoir été mordues peuvent se procurer un antivenin, mais il est assez dispendieux.

Crotale de l’Ouest

Crotalus oreganus oreganus (Carrizo Plain)

Parmi les serpents, il y a aussi le Crotale de l’Ouest. Ce serpent à sonnette est présent en Colombie-Britannique.

Il peut atteindre jusqu'à 1,6 m de longueur et est habituellement observé dans les endroits secs et vastes.

Il n’attaquera pas à moins qu'il ne se sente menacé et s’enfuira la plupart du temps pour éviter la confrontation.

Avant d'attaquer, le serpent va envoyer un avertissement en enroulement et en faisant vibrer son hochet.

Ses morsures sont rarement mortelles, mais peuvent causer de graves crampes abdominales, des nausées et un essoufflement.

Veuve noire d’Amérique du Nord

Western Black Widow (Latrodectus hesperus)

L’araignée nommée la veuve noire d’Amérique du Nord est rare au Canada, mais peut être trouvée dans les régions du sud le long de la frontière canado-américaine.

Cette araignée noire brillante est bien identifiable par une marque distincte rouge en forme de sablier sur la face inférieure de son estomac.

« Elle tisse une petite toile de soie près du sol et se tient dans des endroits isolés comme les garages et des hangars, ou sous des rochers ou des arbres tombés lorsqu’elles sont à l'extérieur, » avertit le gouvernement du Canada sur son site Web.

« Elle n’est pas agressive et préfère la fuite lorsqu'elle est dérangée, elle ne mord donc que pour se défendre... Si vous êtes préoccupé par la présence potentielle d’une veuve noire, soyez prudents lorsque vous travaillez autour des toiles d'araignée dans les zones isolées et portez des gants de protection si nécessaire. »

Alors que les morsures de veuves noires ne sont généralement pas mortelles, les symptômes peuvent persister pendant plusieurs semaines et comprennent de graves douleurs musculaires, des crampes abdominales et des spasmes musculaires. Certaines personnes qui sont mordues par l'araignée ne ressentent aucun symptôme.

Crapaud d’Amérique

Canadian toad

Le crapaud d’Amérique se retrouve aussi parmi les espèces venimeuses. Il est le plus petit crapaud de l'Alberta, dont la longueur varie de 37 à 75 millimètres.

Sa glande parotide sécrète une toxine qui le protège contre les prédateurs. Cette toxine peut provoquer une irritation des yeux et de la bouche.

Halysidote du caryer

800px-Lophocampa

Si vous croisez une chenille appelée l’Halysidote du caryer, ne la touchez pas. Ces touffes de poils sont connectées à des glandes à venin. La chenille se retrouve dans le sud de l’Ontario.

Son venin est libéré en ne faisant qu'effleurer ses poils. Cela peut provoquer une sensation de picotement ou de démangeaison qui peut durer jusqu'à 20 minutes.

Automeris io

Io Moth (Automeris io)

De la même façon, il vaut mieux se tenir loin de la chenille de l’Automeris io. Son corps est recouvert d’épines vertes venimeuses qui peuvent provoquer une sensation de brûlure intense. Elle est présente du sud-est du Manitoba jusque dans le sud de l'Ontario, au Québec et au Nouveau-Brunswick.

Frelon géant asiatique

wikipedia - murder horner

Des frelons géants asiatiques, également appelés " frelons meurtriers ", ont été repérés en Colombie-Britannique. Ils sont habituellement limités aux régions chaudes, mais les experts affirment qu'ils ont le potentiel de migrer vers l'est.

Le dard du frelon géant asiatique est environ 4,5 mm plus longs que celui d'une abeille et ses piqûres sont beaucoup plus douloureuses.

Le venin du frelon géant contient une neurotoxine appelée mandaratoxine. Une seule piqûre n'est normalement pas mortelle pour une personne allergique, mais des piqûres multiples peuvent tuer un être humain.

D'après l'article de Cheryl Santa Maria, The Weather Network

À VOIR ÉGALEMENT : Insolite : un plongeur trouve de l'or en Colombie-Britannique

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité