Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Les effets néfastes du ventilateur

jeudi, 12 mai 2022 à 24:00 - Avec le temps chaud qui s’installe finalement au Québec, nombreux sont ceux qui se tournent vers le ventilateur pour se rafraîchir durant la nuit. Cette pratique est toutefois néfaste si vous souffrez de problèmes respiratoires, tels que l’asthme allergique.

La chambre à coucher, un nid d’allergènes

Les chambres d’une maison regorgent d’une panoplie d’allergènes, souligne la docteure Krystelle Godbout, pneumologue à l’Institut de cardiologie et de pneumologie du Québec.

« On retrouve notamment des acariens dans nos draps et dans la poussière sur le plancher, explique-t-elle. Si on a des animaux, leurs poils s’ajoutent à ça. »

Les personnes asthmatiques qui sont allergiques à ces allergènes auront davantage de difficulté à respirer dans ces conditions si le ventilateur est allumé et brasse l'air ambiant.

Toutes ces particules se retrouvent en suspension dans l’air et on finit par les respirer, indique la Dre Godbout.

« L’été, si on couple le ventilateur à des fenêtres ouvertes durant la saison des pollens, non seulement on augmente le brassage de l’air et des allergènes intérieurs, mais on fait aussi rentrer les allergènes extérieurs, et si on est allergique au pollen, ça peut détériorer notre asthme, ajoute-t-elle. »

L’air climatisé, une meilleure option

Pour toutes ces raisons, il vaut mieux miser sur l’air climatisé lorsqu’on souffre de problèmes respiratoires.

« L’air climatisé est mieux parce qu’il brasse moins l’air et certains appareils sont munis de filtres à haute efficacité qui peuvent diminuer la quantité d'allergènes », affirme la Dre Godbout. »

À VOIR ÉGALEMENT : Le meilleur temps pour sécher ses vêtements, le voici

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité