Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Les arguments des climato-sceptiques déboulonnés

mardi, 17 septembre 2019 à 12:46 - Cela fait 150 ans que la science des changements climatiques existe. Depuis, elle ne cesse de faire couler de l'encre et malheureusement, ce sont souvent les mêmes arguments qui reviennent.

Les humains sont-ils responsables des changements climatiques ? Voici ce que la communauté scientifique répond aux personnes qui n'y croient pas.

1. « Ce n'est qu'une partie du cycle naturel »

Selon une étude sur la paléoclimatologie, ou « les climats du passé », les changements survenus au cours des 150 dernières années sont si exceptionnels qu'ils ne peuvent être naturels.

À en croire l'analyse des climats des 5 millions dernières années, le réchauffement prédit pourrait être sans précédent.

Une étude portant sur 700 relevés climatiques a démontré qu'au cours des 2000 dernières années, la seule et unique fois où le climat du monde entier a changé simultanément et de la même manière, c'est au cours des 150 dernières années, où plus de 98 % de la planète s'est réchauffée.

Souvent, les températures actuelles sont comparées par les climato-sceptiques à celles du Moyen-Âge, entre 900 et 1300 de notre ère (après Jésus-Christ). Toutefois, ce réchauffement n'était pas mondial mais seulement régional, puisqu'il affectait certaines régions de l'Europe et de l'est de l'Amérique du Nord, ainsi que le Groenland et l'Islande.

Source : Microbial Life ; Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America ; Nature Research.

2. « C'est à cause des éruptions solaires »

Les taches solaires sont des tempêtes sur la surface du soleil qui viennent avec une activité magnétique importante et parfois, des éruptions solaires.

Ces éruptions ont effectivement le pouvoir de modifier le climat de la Terre. Cela dit, les scientifiques enregistrent la quantité d'énergie solaire qui frappe la Terre depuis 1978 et indiquent qu'il n'y aucune tendance à la hausse.

Par conséquent, les éruptions solaires ne peuvent pas être responsables des changements climatiques.

Source : NASA

3.« C'est à cause des rayons cosmiques galactiques »

Les rayonnements de haute énergie qui proviennent de l'extérieur de notre système solaire sont appelés des rayons cosmiques galactiques (RCG). Ils peuvent même provenir de galaxies lointaines !

Certains scientifiques ont suggéré que ces rayons galactiques pouvaient aider à « créer » des nuages. Si la quantité de ces rayons réduit, cela voudrait dire qu'il y aurait moins de nuages de formés et par conséquent, moins de protection contre le rayonnement solaire. Ce manque de protection causerait un réchauffement de la Terre.

Après des recherches plus approfondies, d'autres scientifiques ont émis des doutes : dans un premier temps, ils ont prouvé que les RCG ne sont pas très efficaces dans la création de nuages ; ensuite, depuis 50 ans, on a constaté une augmentation des RCG, atteignant des niveaux records !

S'il fallait suivre la première idée, cela voudrait dire que les niveaux records de RCG devraient créer davantage de nuages protecteurs et que la Terre devrait se rafraîchir... Mais ce n'est pas le cas, prouvant alors que les RCG n'ont pas d'impact sur le climat.

Source : Nature Research

À VOIR ÉGALEMENT : Le vortex polaire pourrait s'installer définitivement sur le Canada

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité