Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Les allergies démystifiées

jeudi, 27 mai 2021 à 17:10 - Les yeux qui démangent, les larmoiements, les reniflements et éternuements constants… tous des symptômes d'allergie ! Nous avons parlé à des allergologues afin de répondre aux questions les plus courantes sur les allergies.

Comment différencier une allergie d’un rhume ?

Le rhume a tendance à présenter des symptômes que l’on ne retrouve pas dans les allergies, notamment un mal de gorge, une sensation de malaise général, et la toux est beaucoup plus importante.

Par contre, les allergies présentent des symptômes comme des démangeaisons nasales ou dans le palais et des larmoiements. De plus, les symptômes réapparaissent chaque année à la même période.

Les symptômes de l’allergie peuvent s’améliorer avec des médicaments, comme les antihistaminiques.


L'impact du pollen sur votre corps


Pourquoi les symptômes de certaines allergies sont-ils plus graves la nuit ?

Les allergies s’aggravent souvent la nuit, car « nos hormones de combat » ont tendance à diminuer la nuit. Ces mêmes hormones pourraient faire en sorte que les symptômes d’allergie et d’asthme sont plus discrets pendant la journée.

Il se peut également que vous soyez exposé à davantage d’allergènes la nuit, notamment à des quantités importantes de squames d’animaux et d’acariens présents dans les oreillers, les matelas et le linge de maison.

Les allergies au pollen sont saisonnières, et les symptômes s’aggravent dès l'apparition du phénomène de pollinisation des végétaux. La chaleur et l'humidité augmentent les concentrations de pollens, l'ensoleillement et les vents participent à leur dissémination, les charges électriques des orages provoquent l'éclatement des grains de pollens, ce qui favorise la libération des protéines responsables des allergies. Alors que durant le jour, les pollens sont en grandes quantités dans l'atmosphère, le rafraîchissement de l'air le soir les fait descendre plus près du sol, augmentant ainsi la sensibilité des personnes souffrant de rhinite pollinique. .

À quoi suis-je allergique ?

Si vous avez des symptômes tous les printemps, alors vous êtes sans doute allergique aux pollens des arbres ou des graminées. Si vous avez des symptômes à la fin de l’été, la responsable est peut-être l'herbe à poux. Si toutefois, les symptômes sont présents toute l’année, il peut s’agir d’une allergie aux acariens, à la poussière, aux chats ou aux chiens.

Pour le savoir, vous devez consulter votre médecin de famille qui vous dirigera vers un allergologue. Vous devrez alors subir un test de piqûres cutanées qui permettra de déterminer précisément la cause de vos allergies.


Allergies : 21 % de pollen en plus au Canada

Quel traitement puis-je utiliser ?

Une fois que vous avez identifié vos déclencheurs d’allergie, la première étape pour les soulager consiste, si c'est possible, à les éviter ou du moins à réduire votre exposition à ceux-ci. Des médicaments peuvent également être utilisés, notamment des stéroïdes nasaux et des antihistaminiques.

Si les médicaments ne parviennent pas à contrôler vos symptômes, vous aurez peut-être besoin d’un allergologue pour vous traiter par immunothérapie.

Cet article est basé sur une interview réalisée par Joanne Richard à The Weather Network avec trois spécialistes. Voir la version originale ici.

  • Dr Mark Kuprowski, spécialiste en médecine interne et en immunologie clinique et allergie, et professeur adjoint à l'Université Western.

  • Dr Anne Ellis, professeure au département de médecine de l'Université Queen's. Elle a été présidente de la Commission de la santé publique de l'Ontario. Elle est présidente de la division des allergies et de l'immunologie depuis mai 2010, et directrice de l'unité de recherche sur les allergies du Kingston Health Sciences Centre, sur le site du Kingston General Hospital.

  • Dr Samira Jeimy, professeure adjointe et directrice du programme d'immunologie clinique et d'allergie à l'Université Western.

À VOIR ÉGALEMENT : Grand Montréal : c'était quoi ce truc dans le ciel hier soir ?

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité