Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Le vortex polaire pourrait s'installer, définitivement, sur le Canada

lundi, 16 septembre 2019 à 18:25 - Depuis quelques années, les scientifiques remarquent une déformation du vortex polaire causée par un ralentissement du courant-jet polaire. La raison ? Le réchauffement de l'Arctique. Dans quelque temps, il serait donc possible que la plus grande concentration d'air froid de l'hémisphère Nord ne soit plus au pôle Nord, mais davantage sur le Canada.


Le « vortex polaire » est une dépression d'altitude alimentée par des vents de haute altitude et qui s'installe durant l'hiver de l'hémisphère Nord. Ainsi, l'air glacial de la zone Arctique est concentré sur une même zone généralement homogène, mesurant en moyenne 1000 kilomètres de largeur.

November2013 polar vortex geopotentialheight mean Large

Configuration compacte du vortex polaire, entre le 14 et 16 novembre 2013 - Crédit : NOAA

Toutefois, on sait que depuis quelques années, le courant-jet polaire est déformé par le réchauffement de l'Arctique. En prenant une forme de méandre, la concentration n'est plus homogène et c'est de cette manière que le vortex peut, entre autres, glisser sur le Québec.

Jan52014 polar vortex geopotentialheight mean Large

Configuration inhabituelle du vortex polaire, le 5 janvier 2014

Puisque le réchauffement de l'Arctique est de plus en plus marqué, on peut s'attendre à un repositionnement du vortex au fil des prochaines années. Dans une entrevue réalisée par Patrick De Bellefeuille, spécialiste des changements climatiques à MétéoMédia, Alain Bourque, directeur général d'Ouranos (Consortium sur la climatologie régionale et l'adaptation aux changements climatiques), indique que « certaines études montrent que le vortex pourrait élire domicile sur les îles canadiennes, au nord des Territoires du Nord-Ouest ».

La proximité du vortex pourrait donc faciliter l'injection d'air froid sur le Québec durant l'hiver, tout comme c'est arrivé à l'hiver 2014-2015, où le vortex s'était déplacé au-dessus de la province durant plusieurs semaines.

Alain Bourque rappelle que, même si le Québec subira par moment l'effet du vortex et aura une sensation de froid parfois intense, la tendance générale mondiale est au réchauffement : « toutes les saisons se réchauffent, et particulièrement l'hiver », conclut l'expert.

Avec la collaboration de Patrick de Bellefeuille, spécialiste des changements climatiques à MétéoMédia.


À VOIR ÉGALEMENT : Un phénomène sans précédent pourrait gâcher l'automne. Analyse exclusive ici.

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité