Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Douche froide en juin : ce n'est pas terminé

samedi, 18 juin 2022 à 17:54 - Inondations subites, glissements de terrain… ce n’est pas pour rien que ces événements se sont multipliés les dernières semaines. La première moitié du mois a pris l’eau et une région a déjà battu un record.


Depuis le début de juin, la pluie s’est manifestée à plusieurs reprises au Québec, notamment en fortes quantités lors des récents orages. Résultat : plusieurs régions dépassent actuellement leur moyenne mensuelle de pluie reçue.

Un mois de juin bien arrosé

L’ouest, le centre et une portion du sud du Québec ont déjà dépassé leur moyenne de pluie pour juin. Du côté du sud-ouest, notamment de Gatineau et de Montréal, le décompte respectif s’y rapproche grandement et devrait fort probablement être atteint avant la fin du mois.

SAG1

En revanche, l’est de la province accuse plutôt un retard. Notamment, la ville de Gaspé affiche un écart d’un peu plus de 40 mm. Cette situation est contrastante comparativement à il y a quelques mois, où l’est du Québec était régulièrement ciblé par les systèmes. Cependant, les orages et la pluie attendus cette fin de semaine pour la pointe gaspésienne pourraient changer la donne.

Un record battu et un autre en jeu

Entre autres, Saguenay a accumulé 157 mm de pluie entre le 1er et le 17 juin 2022. Ceci fait en sorte qu’il se hisse parmi les cinq mois de juin les plus arrosés de son histoire, avec seulement 18 jours écoulés! La moyenne de ce secteur est habituellement de 89 mm.

SAG 3 MAJ

Toutefois, il est possible que ce ne soit pas le seul record battu pour cette région. En juin 1949, Saguenay a déjà eu droit à 188 mm! Avec encore environ deux semaines avant de terminer le mois, ce record pourrait bien être battu.

La pluie n’a pas dit son dernier mot…

D’ailleurs, selon les plus récentes données des modèles de prévision, de bonnes quantités de pluie risquent de tomber sur la province. Celles-ci ont de fortes chances de se manifester lors de la présence d’orages, qui eux-mêmes pourraient avoir lieu au cours du week-end prochain.

SAG4

La présence d’un crétage permettant à l’humidité des États-Unis de remonter vers la province mettra la table à la création de cellules orageuses.


À VOIR ÉGALEMENT : La chaleur extrême menace les abeilles

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité