Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Le Québec vient de franchir le point de non-retour

vendredi, 16 septembre 2022 à 16:00 - Le Québec a manqué sa chance. La chaleur devait effectuer un grand retour, mais un phénomène imprévu en a décidé autrement. Prévision.


En bref :

  • Septembre se termine dans la fraîcheur;
  • Remontée du mercure en octobre;
  • À l'an prochain pour la chaleur.

Chaleur bloquée

Les conditions de fin d'été ont pris un virage plutôt surprenant au Québec. À compter du milieu du mois d'août, les températures chaudes ont dominé avec du temps généralement radieux. Toutefois, ce paradigme a changé. Le Québec se retrouve dans une situation où un creux atmosphérique agit comme bouclier en repoussant la remontée de la chaleur.

« La transition est assez marquée, déclare Réjean Ouimet, météorologue. On vivra des variations de température certes, mais l’impression de début d’automne va l’emporter. Donc, pas de 30 °C en perspective. Et on pourrait même proclamer la fin de la saison des baignades. La chaleur associée au crétage atmosphérique se repositionne sur l’ouest du continent. Retour du balancier chez nous : c’est la descente d’air froid qui va dominer. »

30JOURS 1

L'espoir renaît

Selon les modèles actuels, un déblocage pourrait survenir au début octobre. Le creux laisserait place à un régime de crétage qui permettrait une remontée de la chaleur au Québec. Ce contexte atmosphérique serait favorable à un mercure au-dessus de la normale durant la première moitié du mois.

« Heureusement, le phénomène semble passager, explique Réjean Ouimet. En effet, ce ne serait qu’une répétition générale jusqu’à la fin du mois. En octobre, la situation devrait se rétablir avec le creux qui s’estompe, ce qui ouvrira la porte au retour d’air plus chaud en provenance du sud-ouest. Mais, on sera en octobre : le résultat brut va représenter alors des températures au mieux dans la petite vingtaine. »

30JOURS 2

Adieu chaleur

Même si la chute normale et graduelle du mercure en octobre sera ralentie par une situation de crétage, les espoirs de chaleur estivale s'amenuisent. De fait, la moyenne passe sous les 20 °C dès la fin septembre. Par conséquent, les températures seront au-dessus de la normale, mais tout de même automnales.

« Chose certaine, on peut dire adieu aux chaleurs estivales à partir de maintenant, poursuit Réjean Ouimet. Faudra se contenter de bouffées typiques du cœur de l’automne. À noter qu’il n’a jamais fait 30 °C en octobre au Québec. Et ce serait surprenant qu’on y arrive cette année. »

30JOURS 3

Avec la collaboration de Réjean Ouimet et Patrick Duplessis, météorologues.


EN IMAGES : Déluge dans le grand Montréal!

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité