Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Le Québec risque d’éviter le froid le plus intense de janvier

lundi, 6 janvier 2020 à 18:45 - Dans quelques jours seulement, nous nous retrouverons dans la période de l'année où la normale des températures est la plus froide. Bonne nouvelle, toutefois, pour ceux qui détestent le temps glacial : le vortex polaire nous épargnera pour la première portion du coeur de l'hiver.


Une crête atmosphérique située dans l'est du continent américain continuera de faire des siennes au cours des prochains jours. Cette configuration est occasionnée par une zone de basse pression près de l'Islande ainsi qu'une zone de haute pression à proximité des Açores, un archipel au milieu de l'Atlantique. Résultat : on se retrouve en phase positive de l'oscillation nord-atlantique (ONA).

zo2

Ce patron météo amène un flux de douceur ainsi que plus de précipitations au Québec. Un creux de l'ouest, à l'inverse, permet au froid de glisser sur les Prairies canadiennes, qui seront les victimes du vortex polaire. Des maximums sous les -20 °C seront attendus avec des ressentis glacials.

Le froid nous évite

Même si le mercure risque d'être en dents de scie en raison du passage de nombreuses dépressions, il faut s'estimer heureux, surtout si l'on se compare aux Prairies canadiennes. En effet, jusqu’à la mi-janvier, les températures au-dessus des normales seront majoritaires. Attention, toutefois : des chutes du mercure seront également possibles.

zo5

C’est à partir de la mi-janvier et jusqu’au début du mois de février que l’on retrouve les températures moyennes les plus froides au Québec. En temps normal, les maximums varient entre -6 °C dans le sud et peuvent descendre jusqu’à -10 °C dans le centre, l'ouest de la province et sur la Côte-Nord.

Alors que l’on commencera le coeur de l’hiver avec des températures douces, la crête atmosphérique qui nous protège du froid perdra en intensité d’ici la fin du mois. On pourrait alors se retrouver en phase négative de l’ONA. Des températures plus froides seront donc prévues et le vortex pourrait venir nous rendre visite. Il est toutefois encore trop tôt pour déterminer quand surviendra ce changement de patron.

Un début de saison incertain

Le début de la saison froide avait été marqué par une intrusion du vortex polaire hâtif au mois de novembre et avait laissé derrière lui une série de records de froid. Depuis la mi-décembre, le Québec, et particulièrement le sud, a été épargné par ces descentes arctiques. En effet, Montréal est à sa quinzième journée consécutive avec des températures au-dessus des normales depuis le 22 décembre, avec des anomalies de 3 °C à 10 °C.

zo3

C’est aussi toute une différence avec les quinze premiers jours de 2019 où les températures moyennes étaient descendues jusqu’à -8 °C à Montréal alors qu’une moyenne de -4 °C est prévue d’ici le 15 janvier 2020.

À VOIR ÉGALEMENT : Faut-il craindre le givre sur les fenêtres de notre maison ?

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité