Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Le Québec protégé des grosses chaleurs... Mais jusqu'à quand ?

mercredi, 23 juin 2021 à 09:17 - Après avoir connu une vague de chaleur hâtive, les températures accablantes prennent une pause. Une question émerge donc : quand feront-elles un grand retour ?


EN BREF :

  • Fraîcheur éphémère ;
  • Retour de la chaleur avec un frein ;
  • Humidité en abondance.

L’été dernier, la première canicule de la saison, apportée par une crête atmosphérique ainsi que la présence de l’anticyclone des Bermudes sur la côte est américaine, a entraîné un mercure accablant au Québec. Celle-ci a été relativement hâtive, soit à la fin du mois de mai, puisque les canicules sont normalement observées au cours de l’été.

La saison des canicules débute effectivement le 17 juin et perdure jusqu’au 23 août, mais il peut arriver que l’on en observe avant cette date. Les plus longues canicules ont habituellement lieu près du 19 juillet. Au cours des dernières années, on en observe qui s’étirent, durant parfois quatorze jours.

CHAUD1

Dans les prochains jours, le temps frais va se retirer du Québec pendant que la chaleur caniculaire va se bâtir à l’ouest du Canada avec la présence d'une crête anticyclonique. L'anticyclone des Bermudes sur la côte est américaine donnera lieu à une remontée des températures sur la Belle Province. Si l’ouest connaît des chaleurs caniculaires, ce ne sera pas exactement le même scénario au Québec, puisqu’un vortex polaire empêchera l’anticyclone de s’installer confortablement.

CHAUD3

Humidité : la chaleur freinée

La présence d’une crête atmosphérique dans l’ouest est accompagnée de sécheresse, ce qui signifie que le soleil est plus puissant. Au Québec, on va avoir droit à de la pluie. La présence de l’humidité va limiter l’impact du soleil puisque les nuages seront plus abondants, limitant ainsi le réchauffement de l’air.

CHAUD2

Pour terminer le mois de juin, l'humidex va s’approcher des 40, mais ensuite le calme plat dominera, même si l’humidité risque de ne pas laisser sa place. Cela signifie que les nuits seront plus chaudes.

Pour la première partie de juillet, on s’attend à ce que la grosse chaleur reste bloquée dans l’ouest, alors que le nord connaîtra des températures froides. La chaleur au Québec sera présente et acceptable, mais un régime de fraîcheur et de nuages pourrait par moments s’installer si la dépression un peu plus au nord décide de se positionner au-dessus du Québec. La province pourrait avoir droit à du temps moche prolongé avec l'installation de cette fameuse dépression froide.

CHAUD4

À VOIR ÉGALEMENT : Fait-il vraiment plus frais à l’ombre qu’au soleil ?

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité