Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Un mot résumera août

mercredi, 27 juillet 2022 à 17:49 - L'été pourrait, une fois de plus, être dans le désordre avec un mois d'août qui risque d'être plus chaud que juillet.


En bref :

  • Premiers balbutiements d'août sous une poussée chaleureuse;
  • Tendance coupée net vers le milieu du mois;
  • Chaleur estivale : août pourrait surpasser juillet.

De manière générale, tout semble indiquer qu'août 2022 sera plus chaud que juillet. « Le mois d’août aurait une anomalie potentielle d'un à deux degrés au-dessus de la normale pour l’ensemble du mois, ce qui pourrait en faire le mois le plus chaud de l’été », estime Réjean Ouimet, expert météo. Depuis 1942, un tel phénomène s'est produit à 14 reprises. Le cas le plus récent est 2021, où le huitième mois de l'année a surpassé le précédent de près de 3 °C.

AOUT3

Plusieurs régions pourraient donc enregistrer plus de journées que d'habitude avec un mercure égal ou supérieur à 30 °C. Gatineau, par exemple, est la ville qui en observe le plus, avec une moyenne de quatre jours. Montréal lui emboîte le pas, avec 2,8 jours.

Ce scénario ne se déroulera pas sans anicroche, et août 2022 sera rythmé par les allers-retours du mercure clément. Un dôme de chaleur intense est bien campé au centre des États-Unis. C'est lui qui changera la donne : à l'occasion, il pourrait migrer un peu à l'est, influençant la météo du Québec.

Premier acte : chaleur à profusion

C'est d'ailleurs ce qui risque de se passer pendant la première moitié d'août. Le contexte atmosphérique sera effectivement favorable à l'entrée d'air chaud, mettant la table à une possible vague de chaleur pour les premiers pas du mois. Une canicule n'est pas à écarter, puisque le mercure pourrait grimper jusqu'à 30 °C à quelques reprises. L'humidité pourrait également être de la partie, avec des températures ressenties pouvant surpasser les 35 à certains endroits.

AOUT2

Cependant, il est encore tôt pour se prononcer, et la situation sera à surveiller.

« Comme il n’y a pas de chaleur sans soleil, on doit comprendre que les conditions seront majoritairement belles au cours de cette période », explique Réjean Ouimet.

Deuxième acte : retour vers des horizons saisonniers

Cette tendance tirera à sa fin vers la mi-août, moment auquel le courant-jet risque de se creuser au-dessus de la Belle Province. L'air froid au nord du continent pourrait ainsi faire une incursion en sol québécois. Des températures diurnes et nocturnes un peu plus fraîches sont donc sur les radars.

AOUT1B

Troisième acte : revirement de situation

Cependant, la masse d'air chaud n'a pas dit son dernier mot et pourrait à nouveau déborder sur le Québec juste à temps pour le troisième tiers du mois. Un mercure au-dessus des normales saisonnières est donc possible pour clôturer l'été météorologique.

« Cette chaleur durable devrait permettre au mois d’août de se classer dans le top 20 des plus chaudes et, par la même occasion, régler le sort de l’été 2022 qui s’est longtemps fait tirer l’oreille », conclut l'expert météo.

Rideau!

Seule ombre au tableau : les normales ainsi que la durée du jour sont en baisse au mois d’août. À partir du 15 août, la moyenne des températures diminue de 1 °C par semaine. Voici les normales selon les régions du 1er au 31 août :

Gaspé : 25 °C à 21 °C Sept-Îles : 21 °C à 17 °C Rimouski : 23 °C à 19 °C Saguenay : 24 °C à 21 °C Québec et Sherbrooke : 25 °C à 22 °C Montréal et Gatineau : 27 °C à 24 °C Val-d’Or : 23 °C à 20 °C

Avec la collaboration de Patrick Duplessis et de Réjean Ouimet, météorologues


À VOIR ÉGALEMENT : Quand juillet est chaud, août sera...

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité