Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Le passage à l'heure d'été n'est pas si inoffensif

jeudi, 7 mars 2019 à 10:08 - Ce dimanche 10 mars, à 2 h 00, toutes les horloges afficheront 3 h 00 : c’est le passage à l’heure avancée de l’Est. Du même coup, votre sommeil sera amputé d’une heure. Quelles conséquences ce changement causera-t-il ?

Le passage à l’heure d’été est le changement d’heure le plus « dommageable » pour notre corps puisqu’il n’est pas lié au cadran solaire, et qu'il perturbe notre horloge biologique. Il est donc contre nature. Il est ainsi tout à fait normal de se sentir fatigué, moins concentré, les jours qui suivront puisque les cycles du sommeil seront perturbés. Le corps aura davantage de difficulté à réguler son taux de mélatonine au cours des premiers jours.

Le cycle des repas des tout-petits peut aussi être déréglé. C’est le même scénario pour les personnes sous médication régulière : l’heure de la prise des médicaments se décale. Également, lors du passage à l’heure d’été, les spécialistes remarquent une augmentation de 5 % du nombre d'infarctus les jours suivants.

Il n’y a pas que du négatif à avancer l’heure. En effet, on pourra bénéficier de plus de clarté le soir pour nos déplacements et du même coup, augmenter la sécurité des piétons et des cyclistes. En gagnant une heure de lumière en soirée, nous aurons plus de temps pour nos passe-temps au printemps et en été.

Le Québec n'est pas le seul endroit dans le monde où on effectue le changement d'heure. Cela nous permet ainsi de ne pas perturber les échanges notamment avec nos voisins américains. Au Canada, seule la Saskatchewan n'a pas recours au changement d'heure. Ailleurs dans le monde, plusieurs autres pays ont adopté ce changement, les dates pouvant toutefois varier.

Par le passé, le passage à l’heure avancée permettait aux habitants d’économiser sur leur facture d’électricité. Cependant, aujourd’hui, les ampoules et les systèmes de chauffage requièrent bien moins d’énergie. Le changement d’heure n’est donc plus une question d’économie.

Quelques conseils

Il existe quelques trucs pour limiter les effets du passage à l’heure d’été sur notre corps. Premièrement, évitez de vous coucher plus tard qu’à l’habitude ce samedi 9 mars et n’essayez pas de rattraper l’heure perdue en matinée. Il vaut mieux se fier au cycle de la lumière naturelle. Pour vos enfants, n’hésitez pas à les préparer dès aujourd’hui en les couchant 10 à 15 minutes en avance. Surtout, si vous vous sentez fatigué, une sieste est toujours votre meilleur allié !

Pour compléter votre lecture : Les mythes et réalités du sommeil

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité