Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Le moment où le Québec en finira (pour de bon) avec le froid hivernal, le voici.

dimanche, 15 mars 2020 à 18:50 - Le froid hivernal tirera définitivement sa révérence au cours des prochaines semaines.


La première moitié du mois de mars s’est déroulée sous une dominance de la douceur. Comme le vortex polaire se situait près de l'Alaska, le Québec a pu jouir d'une remontée d'air tiède en provenance du sud des États-Unis. La plupart des régions du Québec ont donc pu enregistrer des températures au-dessus des normales saisonnières. Seules exceptions à la règle : l’est et le nord du Québec, qui ont plutôt vu le mercure osciller autour des normales durant la même période.

Cette tendance risque de se poursuivre au cours des prochaines semaines au Québec.

Une dernière impulsion de froid

Le passage du front froid d’un système dépressionnaire, qui affectera le Québec vers la fin de la semaine, traînera dans son sillage une impulsion de froid glacial pour le prochain week-end. Le mercure glissera largement sous les normales saisonnières pour l'ensemble du territoire pour la première fin de semaine du printemps.

Zozy14J 2

Toutefois, cette chute du mercure sera assez brève. Dès le début de la semaine suivante, les températures remonteront vers des valeurs plus confortables, et pourraient même surpasser les normales saisonnières. Entre dimanche et lundi, il est possible que l'on puisse gagner près d'une dizaine de degrés au thermomètre.

Par la suite, c'est la douceur qui dominera, selon les modèles. Quelques poussées de froid passagères seront possibles, mais la douceur printanière installera confortablement ses quartiers sur le Québec, et ce, pour le reste du mois de mars.

Mentionnons qu’entre le 1er et le 31 mars, les moyennes de températures augmentent de 6 °C dans le sud du Québec.

À quand les premiers 10 °C durables ?

Il faudra cependant être patient avant de pouvoir observer les premiers 10 °C s’installer confortablement sur la province. Montréal est généralement la première sur la liste à voir ces chiffres au thermomètre, aux alentours du 12 avril. Fidèle à ses habitudes, le secteur de Sept-Îles est le dernier à voir le mercure augmenter, et atteindre les 10 °C durables vers le 14 mai seulement.

Zozy14j 4

Il faudra donc encore être patient avant de dire adieu aux manteaux !

Un contexte favorable aux inondations

Avec la fonte des neiges et l’augmentation graduelle des températures vient le risque d’inondations, qui s’exacerbe avec l’arrivée du printemps. Les précipitations tomberont plus fréquemment sous forme liquide, ce qui viendra gonfler les cours d’eau de la province déjà bien alimentés en eau.

Des embâcles pourraient également se former sur certaines rivières du Québec.

La vigilance sera donc de mise au cours des prochaines semaines.


À VOIR ÉGALEMENT : Mars a-t-il une incidence sur avril ?

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité