Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Le gel hydroalcoolique perd-il ses propriétés par grand froid ?

lundi, 11 janvier 2021 à 12:26 - En mai dernier, une fausse rumeur voulant qu’une bouteille de gel hydroalcoolique laissée dans une voiture en pleine canicule pouvait s’enflammer avait largement circulé. Or, il avait été démontré que ce scénario était impossible. Mais, est-ce que le gel hydroalcoolique peut être affecté par de basses températures ?

---

S’il était malgré tout largement utilisé avant la pandémie, le gel hydroalcoolique est pratiquement devenu un incontournable depuis mars dernier. Depuis, plusieurs ont commencé à traîner leur petite bouteille avec eux, la laissant souvent dans leur véhicule pour des fins pratiques. Or, alors que nous entrons dans la période la plus froide de l’hiver, la question se pose : le gel hydroalcoolique peut-il perdre ses propriétés par grand froid ?

Interrogé à cet effet, Mathieu Frenette, chimiste et professeur au département de chimie de l’Université du Québec à Montréal donne une réponse sans équivoque : « La structure chimique des gels hydroalcooliques n’est pas détériorée par des cycles de gel et de dégel ».

« La formulation d’alcool (éthanol ou isopropanol), d’eau, de glycérol et parfois d’un peu de peroxyde d’hydrogène résisterait donc aux grands froids canadiens, même dans nos voitures », poursuit ce dernier.

gel 1

Toutefois, le chimiste met en garde : si votre gel alcoolique « gèle » dans votre voiture en hiver, c’est qu’il ne contient pas assez d’alcool. De ce fait, il pourrait donc ne pas être efficace. « Une solution de 70 % d’éthanol dans l’eau gèle à -48 °C et la formule du gel diminue encore plus cette température de congélation. Donc, si votre gel se solidifie complètement à -20 °C, c’est qu’il contient moins que le minimum d’alcool recommandé pour la désinfection », explique le professeur.

Par ailleurs, le virus causant la COVID-19 semble lui aussi survivre aux températures froides. Il ne faut donc pas présumer que le virus n’est plus actif sur un chariot d’épicerie laissé à l’extérieur, par exemple.

Ainsi par temps chaud ou froid, le gel hydroalcoolique demeure un bon allié contre les germes et virus.


À VOIR ÉGALEMENT: Une rivière dégèle pour la première fois en décembre, en 15 ans

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité