Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Le gaspillage alimentaire, cette problématique polluante

vendredi, 8 mai 2020 à 16:00 - S’il était un pays, le gaspillage alimentaire serait le troisième plus important émetteur de gaz à effet de serre (GES) au monde, tout juste derrière la Chine et les États-Unis. Annuellement, le tiers de la production mondiale de nourriture est gaspillée, pour un total de 1,3 milliard de tonnes de nourriture.


« Cette façon de lire les statistiques peut être controversée. Il y en a qui vont dire : “oui, mais ça inclut la transformation alimentaire et ça occasionne des pertes, donc c’est pire que le consommateur”. Moi, je n’ai pas envie de voir à qui la faute ; j’ai envie de voir, en tant que consommatrice, ce que je peux faire », explique de prime abord Florence-Léa Siry, experte zéro gaspillage. Mme Siry est la fondatrice du blogue Chic Frigo Sans Fric, une ressource qui a pour mission de « réfléchir sur ses habitudes de consommation et d’adopter le mode de vie zéro gaspillage sans bousculer sa routine ».

L’IMPORTANCE DE LA CONSERVATION

« Jusqu’à ce que j’apprenne à bien conserver les aliments, c’était la principale cause de mon gaspillage alimentaire. Maintenant que je sais bien le faire, je dirais qu’il a réduit de 50 % », ajoute-t-elle. Le MAPAQ offre plusieurs conseils pour bien entreposer ses aliments dans le réfrigérateur et le congélateur. Par exemple, le ministère conseille de garder une température respectivement de 4 degrés et de -18 degrés Celsius pour assurer la fraîcheur des aliments.

Certains fruits et légumes ne font pas bon ménage. Saviez-vous que ranger les pommes de terre avec les oignons accélère le pourrissement des patates ? Il est également conseillé de ne pas réfrigérer les tomates puisque cela altère leur texture.

UNE FACTURE (TRÈS) SALÉE

Selon une étude publiée en 2017 par la Value chain management centre, la facture annuelle associée au gaspillage alimentaire au Canada s’élèverait à 27 milliards de dollars. De ce nombre, le montant qui serait jeté aux poubelles par les consommateurs correspondrait à 13,4 milliards, soit près de la moitié. Le Conseil national zéro déchet, quant à lui, avance que le prix par ménage correspondrait à plus de 1 100 $ par année.

DES INITIATIVES « ANTI-GASPI » À LA RESCOUSSE

Afin de réduire le gaspillage dans les supermarchés, bon nombre de grandes bannières se sont associées à des initiatives anti-gaspillages. FoodHero et Flashfood, par exemple, sont deux applications mobiles qui offrent des rabais sur des produits dont la date de péremption approche à grands pas. Les paniers Second Life, quant à eux, offrent des fruits et légumes considérés comme « moches » et sont donc vendus à prix réduit. Pour aller plus loin, Mme Siry offre des conférences pour les écoles et les entreprises sur les thèmes du zéro déchet et du zéro gaspillage.

À VOIR ÉGALEMENT : Flashfood, une application pour des aliments à rabais

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité