Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Le froid prend du retard

samedi, 20 novembre 2021 à 24:00 - Au cours de la dernière semaine, plusieurs régions du Québec ont connu leur plus froide température de la saison 2021-2022 jusqu’à présent. Ce retard nuit à l’installation de l’hiver. Mais, est-ce que cela peut avoir d’autres répercussions ?


La dernière semaine a été contrastante par rapport au reste du mois. Les températures étaient restées relativement confortables pour la période de l’année. Tout cela a changé à partir de mercredi dernier.

FROID1

Des températures froides plus tardives

Entre le 17 et le 20 novembre, le mercure est tombé sous la barre des -5 °C pour presque l’entièreté de la province. Entre autres à Val-d’Or et à Sept-Îles, les températures ont atteint respectivement -10 °C et -10,8 °C. Il s’agit d’un léger retard d’une semaine pour ces deux villes qui enregistrent en moyenne leurs premiers -10 °C aux alentours du 10 et du 12 novembre. Mais ces températures sont loin d'être hivernales.

TEMPÉRATURES + FROIDES (1)

La glace de mer écope aussi

Mais, il n’y a pas seulement dans la province que le froid tarde à montrer le bout de son nez. Selon Environnement et Changement climatique Canada (ECCC), les journées avec des températures suffisamment glaciales fluctuent.

À preuve, la couverture de glace de mer demeure inférieure à la médiane historique pour certaines parties du sud de l’Arctique selon ECCC. Ceci a pour résultat que la baie d’Hudson connaît actuellement sa cinquième plus faible couverture de glace depuis 1971.

Il faut savoir qu’avec les eaux libres de glace sur une bonne partie de cette baie, les poussées de froid sont modulées chaque fois que l'air arctique descend vers le Québec.

Retard du froid : hiver plus long ?

Si l’arrivée tardive du froid nuit à l’installation de l’hiver, est-ce que cela veut dire que la saison froide pourrait aussi avoir une fin plus tardive ? Rien n’est moins sûr.

Si l’on prend l’exemple de Val-d’Or au cours des cinq dernières années, le seul hiver ayant connu un départ tardif s’est bel et bien étiré au-delà de la normale. Par contre, à deux reprises où les premiers -10 °C sont arrivés dans les temps, la saison froide s’est terminée également autour de la date moyenne. De plus, dans les deux dernières années, le froid est arrivé plus tôt qu’à l’habitude et a quitté plus tard.

FROID5

En ce qui a trait à Montréal, les deux seules fois où le froid a tardé au cours des cinq dernières années, l’hiver a terminé plus tôt que la moyenne. Par ailleurs, à deux autres reprises, la saison froide s’est étirée, alors qu’elle avait commencé en novembre plutôt qu'en décembre.

FROID8

Ainsi, il y a peu de chance que le présent retard dicte la suite de notre hiver 2021-2022.


À VOIR ÉGALEMENT : Une rivière atmosphérique fera des siennes dans l'est du Canada

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité